#28942
bzobzo
Participant

le fait que la zone prostatique soit symboliquement l’interface et le lieu d’union du masculin et du féminin. L’interface entre le pénis et une cavité pouvant souvent être ressentie comme un vagin (Comme disait Naomi « le câblage est déjà là »…) Donc un lieu ou peut se produire l’union énergétique du masculin et du féminin.

c’est quelque chose que je vis très intensément à chaque séance

Donc comme je ne considère pas nos expériences comme de purs délires et que l’aspect cheminement est très important, je penche de plus en plus vers l’hypothèse d’un phénomène de programmation sensorielle très étroitement lié à un phénomène énergétique tel que la perception des chakras ou d’autres centres énergétiques comme ceux du Tao (toujours plus ou moins liés à un forme de cartographie symbolique du corps)

oui mais là tu es déjà très orienté ésotérisme chinois, indien,
c’est ton droit le plus absolu bien sûr
mais c’est déjà orienté, pas une approche générique, neutre
qui est même d’englober toutes les sensibilités, toutes les différentes formes d’approche
du massage prostatique , appelons-le comme cela pour l’instant

athées, agnostiques, tout comme ceux qui ont une approche plus spirituelle
doivent pouvoir s’y retrouver

quel est le point commun entre toutes ces différentes façons de pratiquer,
notre manière de l’incorporer dans notre vie quotidienne,notre vie, tout court,
de l’intégrer dans une réflexion plus générale,
une tentative de progresser, de s’améliorer, d’évoluer en tant qu’être humain
ou simplement de le garder comme activité récréative?

la prostate, bien sûr, elle est le dénominateur commun
pour toutes ses approches,
alors il me parait pertinent qu’un terme générique qui essaie d’englober toutes ses différentes approches,
comporte une référence directe à elle

comme le terme médecine englobe la multitude de spécialités diverses et variées
de sciences, de techniques visant à guérir, maintenir la santé, etc