#28972
bzobzo
Participant

merci les amis pour votre soutien

un moment de découragement, un moment de doute, un moment de confusion,
chez moi tout va dans le journal,
je ne devrais peut-être pas

je n’aurai en théorie pas trop le droit de me plaindre,
quotidiennement je me procure un plaisir intense, de qualité, puissant, riche, varié

cependant tant que je ne parviendrais pas à refaire des séances au lit
sur des laps de temps plus long, une demie heure, une heure, une heure et demie,
je ne serais pas satisfait
car cela voudra dire pour moi qu’il y a toujours quelque chose qui manque à ma pratique,
qu’il y a un défaut majeur quelque part dans mon système
qui m’empêche de prolonger les sensations, de prolonger l’action,
au delà du quart d’heure et encore pour les plus longues de mes micro-séances,
en général, c’est plutôt 5 à 10mn

je sais que c’est comme cela,
il suffira que je parvienne à prolonger ce que je fais sur des laps de temps plus long
et je serais satisfait, comblé,
j’aurai atteint le même stade que celui que j’avais atteint avec masseur
mais avec la beaucoup plus grande liberté, la beaucoup plus grande souplesse,
la possibilité d’injecter dans mon quotidien à tout moment,
du plaisir prostatique, sans aucun accessoire

la beaucoup plus grande richesse et variété des sensations aussi
de l’aneroless
car la qualité du plaisir que j’éprouve désormais depuis pas mal de semaines,
est bien supérieure à ce que j’ai jamais ressenti
dans ma pratique avec masseur

manquent aussi ces orgasmes à répétitions
mais pour cela aussi il faut des séances plus longues
pour qu’une tension sexuelle très intense s’installe durablement,
se prolonge pendant de longues périodes de temps,
pour que se déclenchent ces délicieuses éruptions
qui nous mettent hors de nous en roue libre

me manque ces séances où j’avais orgasme sur orgasme
pendant une demie heure, une heure, voire plus, sans discontinuité,
je n’avais plus qu’à ré-appuyer le masseur contre la prostate
et c’était reparti pour un tour de poste aux étoiles,
je veux avoir tout cela aussi en aneroless,
tant que je n’en serai pas capable, je ne serai pas content