#29193
AndranerosAndraneros
Modérateur

Vous nous dites @christoul :

Pendant ces quatre années, les premières séances ont été un peu décevantes mais je voyais que je progressais au fur et à mesure. Puis j’ai arrêté pendant plusieurs mois par manque de sensations.

Vous semblez avoir suivi une évolution commune à de nombreux débutants, en particulier celle de @jieffe pour ne pas le citer. Je vous souhaite de faire les mêmes découvertes avec autant de bonheur.

Mais l’été dernier avec le prograsm junior j’ai non seulement retrouvé des sensations assez fortes mais de plus j’étais capable de déclencher un certain plaisir et un plaisir certain même sans masseur.

Ce sont de très bons signaux pour la suite…

Quant au stage, c’était très bien Adam a essayé de m’aider mais c’est difficile dans ses conditions.

C’est une vraie difficulté. L’expérience de cette forme de plaisir est très intime, se vit pour de nombreux débutants dans un contexte de franchissement de limites. Cette situation est peu propice à une découverte collective. Cela dit pour ceux qui prennent en considération que les autres participants éprouvent les mêmes difficultés et sont venus pour faire la même découverte, c’est l’occasion
• de bénéficier d’une information qui met le massage prostatique dans un contexte général de bien-être,
• de bénéficier d’exercices pour découvrir concrètement comment mieux ressentir la vie de son corps dans la région du bas-ventre, du bas du dos et de l’entrejambe,
• de normaliser sa recherche grâce à la présence des autres participants et des animateurs,
• et de pratiquer un début de session dans les meilleures conditions techniques, ce qui permet d’engranger une expérience qui sera précieuse dès le retour à domicile.

même si c’est paradoxal n’ayant pas connu de super O

Non ! Ce n’est en aucun cas paradoxal. La caractéristique de l’Eupho est d’être un peu plus fin que les autres modèles ce qui a deux conséquences :
1. il est plus mobile et apporte moins de pression passive,
2. il demande un meilleur contrôle musculaire pour stimuler la prostate.
C’est ce dernier point qui conduit à dire que l’Eupho est un modèle pour pratiquants avancés et non le fait qu’il faudrait avoir déjà vécu un super O’ pour en goûter la subtilité.

Enfin pour le ressenti consciemment je ne souhaite qu’une chose c’est perdre le contrôle mais inconsciemment…

L’expression « perdre le contrôle » dans son acceptation la plus simple signifie que l’on ne peut plus rien diriger, que l’on ne sait plus où on va. C’est bien ce dont nous parlons dans ce forum ! Vous pouvez perdre le contrôle tout à fait consciemment en lâchant les commandes. C’est à ce point que se situe votre difficulté. C’est à ce point que la notion d’approfondir votre relaxation devient pertinente. Plus vous vous détendez, plus vos muscles conscients se relâchent, plus le plaisir peut s’exprimer.

J’ai un doute au niveau des contractions : quand je sens du plaisir je bloque les contractions au même niveau (assez bas, c’est là que j’ai le plus de plaisir et de contractions involontaires…).

Vous comprenez que l’expression « je bloque » me semble une cause de l’affaiblissement de votre plaisir. En bonne logique vous ne devez rien bloquer pendant votre session. Essayer d’accompagner les contractions involontaires avec des contractions volontaires de plus en plus faibles jusqu’à ce que tout soit involontaire.

Jeudi, j’ai commencé ma respiration en laissant mon corps diriger les contractions. J’ai ressenti un grand plaisir très vite et tout au long de la séance mais comme j’étais très excité je suis passé en mode Super T que je n’ai aucun mal à déclencher.

C’est génial, dommage qu’il y ait la phase super T’ ! Essayez de séparer vos éjaculations du temps que vous consacrez à vos sessions. Repoussez les super T’ de deux heures si c’est possible.

j’ai essayé de me tendre ensuite (comme un arc) mais j’ai l’impression que cela me bloque plus qu’autre chose.

Je suis tout à fait d’accord, ce qui ne vous étonnera pas.

J’ai décidé de ne pas éterniser la séance et de terminer en Super T. Ce fut le plus grand plaisir depuis que j’ai commencé ma quête et peut- être plus.

C’est dommage pour le développement de votre sensibilité prostatique, c’est génial pour le développement de votre sensualité.

Je n’ai pas donc pas encore connu le Super O mais je sens que j’en suis tout proche.

Je suis très heureux de votre état d’esprit. Mais attention, plus on se rapproche de la récompense suprême, plus on l’attend. Il ne faut jamais rien attendre de vos sessions, encore moins maintenant que lors de vos débuts.

je sais que je vais connaître ce fameux Super O auquel je cours depuis si longtemps. Ce n’est qu’une question de temps.

Plus vous serez confiant et patient, moins vous attendrez le « résultat », plus vite vous entrerez dans le paradis de la jouissance prostatique. Et quand cela se produira vous comprendrez à quel point le titre de votre fil de discussion est profondément vrai. Votre cheminement a bien commencé mais il est sans fin.

@epicture
est un sage. @jieffe en est un autre.
Bon cheminement @christoul.