#29291
bzobzo
Participant

j’ai été énormément intéressé par le nouvel article d’Adam
consacré à l’extase tantrique qu’il a vécu lors d’un salon dont j’ai oublié le nom,
pas le salon de l’agriculture en tout cas, enfin je ne crois pas…

voici le lien: https://www.nouveauxplaisirs.fr/tantra-decouverte-orgasme-extatique/29243

cela a beaucoup éveillé ma curiosité et des échos, à un niveau beaucoup plus modeste,
de moments spéciaux que j’ai vécus, particulièrement durant mes explorations aneroless
mais avec mes mains loin de mon bas-ventre, loin de la zone du bassin,
de sensations que j’ai eues quelques instants ici et là,
pratiquement en ne bougeant pas même

je vais explorer ces pistes désormais dans mon coin
car j’y sens un énorme potentiel,
cela me fait penser un peu aussi ce que vit notre ami @ch313
durant ces séances si spéciales, sans aucune intervention extérieure d’autrui ou de sa part,
tout avec le mental,
où il parvient à se mettre dans des états délicieux
avec des orgasmes telluriques à la pelle

avec cette nouvelle approche qui est la mienne, protéiforme, ouverte,
depuis quelques jours maintenant
qui se traduit désormais par des séances mixtes où je mélange les moments avec masseur et moments sans,
où j’essaie d’intégrer le Wand chinois en acier
et où je reste à l’écoute de nouveautés,
à la recherche de nouvelles manières d’explorer le plaisir prostatique ou assimilable,
j’ai donc décidé d’activer des explorations où les mains restent éloignées des parties intimes,
juste le contact de la peau, un lent voyage des doigts explorant la surface du pays de mon corps
et aussi des phases où elles resteront même totalement inactives
où je vais tenter de chevaucher ces énergies tantriques, de percevoir ces chakras

on pourrait intituler cela des explorations plus soft, plus mentales
mais avec le but d’atteindre des résultats non moins spectaculaires, tout aussi intenses, voire plus
qu’avec mes explorations plus hard actuelles, plus sexuellement explicites,
avec le masseur ou les mains caressant, pressant, frottant,
tout ce qu’il y a moyen de caresser, de presser, de frotter dans la région du bassin,
s’insinuant partout où il y a moyen de s’insinuer,
plongeant dans ma crevasse avec délice ou jouant sur ses bords

après tout, avec mes dix ans de yoga, je dois avoir des prédispositions,
mes pratiques des bandhas, plus particulièrement du mula bandha,
c’est très lié aux chakras