#29993
AvatarCh313
Participant

Le retour à la ‘vie courante’ me donne l’impression de sortir d’un rêve éveillé. Mais la mémoire de ce qui vient de se passer semble s’effacer et je suis incapable de le retranscrire avec fidélité.
Je sais que ça s’est passé, une ligne générale reste encore présente quelques moments mais quelques jours plus tard c’est comme si j’avais tout oublié.
Je serai incapable de re-décrire les ‘séances’ que j’ai connues et que j’ai transcrites ça et là dans mes posts précédents.
Pourtant je retrouve dans le vécu d’un instant les éléments de ‘sessions’ précédentes. Je retrouve avec un plaisir intense mon amante par exemple (je ne développe pas plus ici).
Cette ‘vie’ parallèle continue de voyage en voyage.
Je dirais que ce vécu ‘imprime’ mon subconscient, le nourrit, préparant peut-être le prochain voyage. Ce qui est une constante c’est que cela se passe ici et maintenant sans référence à un passé ou un élément de mémoire et sans aucune notion de futur, d’attente, de but. Ça se vit dans l’instant.


@jieffe
a écrit le 24 août 2018 à 11 h 39 min

Selon toi, les sensations apparaissent et le corps les produit? C’est habituellement le contraire, les sensations sont la conséquence d’une stimulation physique. Elles peuvent être également liées à une stimulation mentale, mais pas à mon sens dans ce cas ou les sensations sont sexuelles.

Cela peut paraître absurde mais les sensations arrivent bien sans stimulation physique. Et elles appellent le corps à réagir, réactions qui induisent en retour de nouvelles sensations.
Par exemple, quand je dis ‘sa main caresse ma cuisse’, c’est parce que je la ressens bien réellement et pourtant il n’y a aucune stimulation. Je ne me caresse pas, je suis immobile. C’est le ‘mental’ qui induit ces sensations dans mon conscient. Je les ‘absorbe’ elles deviennent réalité. C’est comme ça que je le vis

À plus.