#29995
AvatarPN
Participant

Bonjour,
Je me permets de relancer ce sujet laissé sans commentaires depuis un moment, car je connais les mêmes sensations que @mmofinder depuis hier!! J’ai découvert ces nouvelles sensations de bonheur quelques heures après avoir connu l’orgasme prostatique avec un masseur de prostate!

Juste pour expliquer rapidement mon chemin, je me suis intéressé à l’orgasme prostatique par hasard en achetant un stimulateur SONO27 il y 7 mois pendant que je cherchait des sextoys pour pimenter ma vie de couple. j’ai 32 ans et je suis en couple avec un autre garçon depuis 5 ans. Le sexe anal au départ ne me procurait pas forcement beaucoup de plaisir, mais avec le temps j’ai appris à mieux connaitre mon corps et maintenant ce n’est plus un problème, bien au contraire.
Bref, quelques recherches sur internet pour savoir comment utiliser ce stimulateur et j’ai tombé sur le traité Aneros que j’ai lu et relu, j’ai pu trouver des vidéos sur internet et lire votre forum qui a nourri ma curiosité.

Les premiers fois, rien ne s’est passé… j’ai répété l’expérience quelques fois de temps en temps avec un peu de plaisir mais pas de super O… j’étais même très loin (je le sais aujourd’hui). J’ai fini par abandonner. Il y a deux semaines je suis parti en vacances et j’ai amené mon stimulateur prostatique juste qu cas où 😀
Pendant une semaine j’essayé de « faire fonctionner » en travaillant ma concentration, la respiration et en contractant les bons muscles (je n’avais pas compris lesquels encore.. étant trop focalisé sur les muscles de l’anus). Mes séances duraient entre 1 et 2 heures des fois un jour à suite de l’autre, des fois avec 1 ou plusieurs jours d’intervalle. Ceci pendant 12 jours.
Une des derniers fois que j’ai pratiqué, (juste après une séance dans laquelle je commençait à me procurer un peu plus de plaisir et à être plus réceptif à mon stimulateur prostatique) j’ai pris ma voiture pour aller à la plage et pendant le chemin je commence à sentir les muscles internes se contracter tout doucement (plancher pelvien /sphincters, je ne sais pas trop) et une petit chaleur à se réveiller timidement en bas de mon ventre. Sur le moment ça m’a en peu étonné et après j’ai compris que je venais de réveiller ma prostate 😀 OHHH
J’ai commencé à « jouer » avec ces muscles dont soudain j’ai pris conscience, a « jouer » avec la respiration tous ça pendant le chemin en voiture ( je pense que les vibrations dégagées par la voiture ont joué un rôle, car en dehors de la voiture c’etait moins net).
Le jour d’après je répète mon expérience et pendant la séance je sentait déjà beaucoup mieux le plaisir, les ondes de chaleur et le désir de mon corps à monter. J’ai pu clairement sentir le masseur titiller la prostate, j’ai pu ressentir et identifier les muscles qui me procurait le plus de plaisir, sans compter la respiration que joue en rôle très important dans cette découverte. J’ai du repartir à la plage sans avoir arrivé à l’orgasme. Mais pendant le chemin… je sentait une boule de feu en moi qui rayonnait et grandissait en bas de mon ventre et des fois dégageait des ondes d’énergie. ohhh que c’etait bon!!
Ce désir, ce feu, grandissait en moi à la longueur de la journée, mais j’ai du prendre mon vol de retour le lendemain très tôt sans pouvoir répéter l’expérience. Je n’ai pas pu dormir tellement ce désir était intense et grandissait en moi. je jouait avec les muscles et la respiration… c’était délicieux… ma prostate était en feu. Mais pas d’orgasme car j’ai du partir à l’aéroport. J’était épuisé et je me suis endormi pendant tout le vol. Et puis pendant le trajet pour arriver chez moi, ça me titillait, j’avait des ondes de plaisir qui montaient et descendait sur mon corps, ma prostate était en folie, je l’a sentait nettement.
Et puis arrivant chez moi je ne pouvais plus attendre, j’ai directe fait une séance avec le masseur prostatique et la BINGO… mon corps s’est lâché et s’est fait amour à soit même et m’a envahi de spasmes encore et encore et encore … je me suis senti exploser de joie. OHHHH LALALALA ça existe ce SUPER O…
Je me suis endormi épuisé juste après, pendant toute l’après-midi.

Au réveille je ressentait toujours cette pulsation intérieur, ces ondes de plaisir. Ça a duré toute la soirée et quand je suis allé me coucher le soir, juste en contractant les muscles sans le masseur, comme décrit @mmofinder j’ai déclenché une série d’orgasmes très puissants. j’ai du finir par me masturber et éjaculer pour calmer ce désir de continuer sans cesse à laisser le corps jouir.
Le matin, je répète la scène sans masseur.. le suer O venu rapidement juste avec quelques mouvements de jambes et des exercices de respiration. Mais je devrait aller travailler du coup j’ai arrêté au bout d’une demi-heure.
Mais elle est toujours la cette boule de feu. je ne pense qu’a ça. au travail il est très difficile d´être concentré. Mon corps et moi ont passé la journée à caresser la prostate par des petites contractions des muscles et par la respiration… oh que c’est bon!!! Le soir en arrivant chez moi je me suis jeté sur mon lit directement et j’ai laissé faire le corps… sans masseur encore j’ai joui et joui et joui tellement de fois et de façon si intense… j’ai fini par éjaculer en me frottant dans le matelas pendant les spasmes que mon corps m’imposait.. j’ai éjaculé énormément. Un plaisir indescriptible.
Ce matin… idem.. des orgasmes répétition rien qu’en contractant mes muscles du PC, quelques mouvements de jambes et la respiration. j’ai évitait me masturber et j’ai essayé de m’occuper l’esprit autrement.

Enfin je me dit que c’est quelque chose assez nouvelle pour moi, et pour mon corps.. Mais physiquement ma prostate « m’appelle » en permanence. je sens cette boule de feu vouloir jouir en moi, les muscles qui titillent la prostate involontairement. Rien que de respirer ou marcher dans la rue, le frottement de mon pantalon sur mes jambes, etc… j’ai l’impression d’avoir perdu le contrôle et j’ai juste envie d’exploser et jouissant!
Le récit de @stephane m’a fait un peu peur aussi, même si je suis super impressionné avec cette découverte et ce bonheur, j’ai peur de perdre le contrôle. Ça a l’air difficile à vivre!
Quelqu’un est passé par la et à pu arrêter cet appel permanent et prendre le contrôle?!! des suggestions?!

En tout cas j’ai envie de continuer à explorer mon corps et ses puissants orgasmes. Je souhaite initier mon compagnon aux plaisirs cachés de cette découverte. je l’ai invité à lire le traité et je viens de le commander un ANEROS HELIX. je ferais le possible pour l’aider dans le chemin de cette découverte.

Merci à tous pour vos précieux échanges dans ce forum.

(désolé, je voulais faire court, mais c’est difficile)