#30414
AvatarCh313
Participant

Panique

Je me réveille, il est quatre heures. C’est bonne heure me dis-je.
Que vais-je faire ? Je n’ai pas besoin d’aller au toilette. Je me tâte, je ne suis pas en érection. Mais une envie me ‘titille’. Je me dis si j’allais chercher mon masseur (il n’est pas à portée de main).
Mais quelle porte ai-je ouverte soudainement ? Je n’ai pas le temps de mettre mon désir à exécution que de violents spasmes me font sursauter.
Catastrophe, je vais réveiller ma compagne. Il faut que je me calme mais je n’arrive pas à reprendre le contrôle.
Je sens comme une bille dans mon bas ventre. Je pense immédiatement : serait-ce ma prostate ? Alors pourquoi faudrait-il que j’arrête ce processus ? Mais les tremblements continuent. Je me retourne à plat ventre sur le matelas, mon sexe est en érection, je me cramponne au matelas.
Je perds pieds …
Je ne sais pas comment j’arrive à reprendre le contrôle. Je me remets sur le dos pour me détendre avec ma pratique habituelle.
Il faut que je retranscrive cela. Je me lève, je prends ma tablette, il est cinq heures.
J’ai l’impression que cela n’a duré que quelques minutes, c’était fulgurant. Je ne me souviens pas de tout ce qui s’est passé dans cette heure.
Je me censure ? Est-ce que je refuse ma prostate ? Qu’est-ce qui en moi ferme cette porte ?
je suis désemparé par cet épisode. Je n’arrive pas à identifier cette faille et si cela se reproduira.
Il faut que je déconnecte, je vais déjeuner.

À plus…