#30610
EpictureEpicture
Participant

Bonjour à tous

Hier soir, j’ai senti pour la première fois les contractions autonomes de mon anus, générant des montées de plaisir, l’emballement cardiaque et respiratoire : trop bon !
Mais ce fut tout de même assez timide, je considère cela comme la continuation du processus de rewiring. Mais tout de même, cela faisait longtemps que je lisais des témoignages sur ce point sans jamais en faire l’expérience, alors je suis assez content d’avoir pu identifier un point précis (j’espère pouvoir le retrouver) qui déclenche cette réaction. Ce n’est pas juste un point localisé dans l’espace, du contact de mon masseur sur ma prostate, mais aussi d’état d’esprit, de détente, et surtout de contraction volontaire maintenue, mais faiblement, légèrement..

Je me souviens du temps ou la pression de la butée sur mon périnée me faisait mal. Ce n’est plus du tout le cas, car la pression est devenue souple et légère. Le masseur a acquis une mobilité qu’il n’avait pas au début. Il était comme bloqué, vérouillé, et pressant sans subtilité sur la prostate et le périnée. Je pense vraiment que la pratique régulière a permis d’acquérir la musculature adaptée, et le relâchement nécessaire. Le désir puissant que je ressens ces derniers jours à fait le reste.

Ce matin, J’ai remis ça mais je n’y était pas vraiment, alors j’ai enchainé sur une pratique plus « mantak chia », mais avec le masseur inséré. Chaque pression sur le gland provoquait une contraction de mon anus, et une réaction de ma prostate. Mais ce n’est pas un mouvement autonome, il faut l’entretenir par le massage du penis, combiné aux mouvements du bassin qui faisait bouger le masseur : absolument divin, mais je devais arrêter le massage à cause de la montée éjaculatoire. Période de calme, puis reprise, puis calme puis reprise, etc… avec à chaque fois des étincelles dans la tête. Je fus assez prêt d’une explosion, mais j’ai dû arrêter pour ne pas perdre le bénéfice de 15 jours de maitrise anéjaculatoire. L’objectif étant de séparer l’orgasme, de l’éjaculation.

Et là maintenant, sur mon tabouret de travail, je sens comme il y a quelques mois, mon bassin vibrer, quasiment en permanence. Sauf que ça dure déjà depuis quelques jours…

Bon cheminement à tous