#30647
Avatargenesis
Participant

Merci Andraneros pour ce partage, effectivement une approche si détaillée est rare et enrichissante !
Les freins sociétaux et culturels sont bien décris. Et j’ajouterai au sujet du plaisir féminin qu’il reste encore trop de tabou sur la masturbation féminine notamment au cours de l’adolescence. De toutes les femmes que j’ai connu celles qui avaient la sexualité la plus épanouie avaient pratiqué la masturbation adolescentes sans honte ni complexe. Une vraie clef selon moi pour découvrir leur corps et leur propre chemin orgasmique (Messieurs vous ne pouvez pas tout !! ;-)). Mes autres compagnes qui n’avaient jamais pratiqué la masturbation ou l’avait pratiquée de manière culpabilisante étaient pour la plupart beaucoup moins épanouies.