#30664
EpictureEpicture
Participant

Tu nous dis @bzo être très sensible à la moindre stimulation.

La période anéjaculatoire que j’ai vécue m’a mis dans un état de sensibilité extrême. J’avoue avoir eu du mal à me retenir de me caresser, de me toucher, de m’effleurer, etc.. Et ce quelque soit l’endroit et l’heure.

Je me pose une question : comment fais -tu toi pour rester zen quand tu sors dans la rue ou à ton travail ? n’y a-t-il pas des moments où tu es malgré toi envahi de sensations ? Des moments où il suffirait que tu lâches prise pour partir à la renverse, alors que tu regardes un paquet de pates dans le rayon épicerie du supermarché, par exemple ?