#31336
Avatareveilletajoie
Participant

Salut Aros,
J’ai lu ton témoignage, qui me renvoie à mes dernières expériences personnelles similaires. Beaucoup d’efforts et très peu de sensations depuis des mois et des mois
Alors que j’ai connu au début de l’année l’embrasement, la prostate qui pétille en journée et appelle, réclame le masseur. Les éclairs qui te clouent quand tu traverses le couloir, aneros en place, pour aller rejoindre le lit. Et qui t’obligent à te tenir au mur pour reprendre ton souffle.

Tout ça m’a donné envie de te proposer deux pistes:

a. lire mon dernier post et voir si ça peut résonner avec toi. si tu n’es pas au mieux de ta forme, mentale et/ou physique, je pense que le plaisir aura beaucoup plus de mal à venir. bien entendu je ne sais et ne préjuge rien de là où tu en es dans ta vie. mais personnellement je pense que mon épuisement général du moment joue un rôle fort dans mon absence de sensations. et qu’il vaut mieux chercher d’autres chemins moins exigeants que la pratique Aneros quand on est un peu à plat

b. l’autre piste est plus expérimentale. elle part du constat que c’est très difficile de « ne pas penser à quelque chose ». Tiens, essaie de ne pas penser à la vache Milka. Tu y arrives facilement ?
je sens dans tes écrits cette envie sous-jacente que quelque chose arrive, des sensations, du plaisir, un orgasme… et je ne peux que m’y connecter tant j’ai ressenti au fond de moi cette envie de quelque chose – et malgré tous les mantras « ne rien attendre », la petite voix reste là, et te rappelle que tu fais tout cela pour quelque chose
alors je me dis que le seul moyen valable est de focaliser sur autre chose
si tu es dans la dynamique de continuer ta pratique sans te décourager, qu’est-ce qui pourrait rendre tes sessions aneros valables, même si rien n’arrivait au niveau de ton corps?
imagine par exemple que tu dois porter ton aneros régulièrement pour muscler ou renforcer ta prostate – sans aucun enjeu de plaisir.
Qu’est-ce que tu ferais pour te rendre ce moment plus agréable? Peut-être que ce serait des exercices de respiration ou méditation pour faire le vide. ou au contraire une méditation guidée sur quelque chose. Ou alors t’allonger, ne rien faire, écouter et savourer pleinement une belle musique. Ou regarder un film qui te fait kiffer, et ressentir ce qui se passe à l’intérieur.
Peu importe, tant que c’est quelque chose qui peut t’amener à un état de conscience plus profond de toi-même.
C’est peut-être une idée bizarre… mais j’ai le sentiment que ça pourrait marcher. dans le pire des cas tu ne sortirais pas insatisfait de tes sessions, et elles t’apporteraient quelque chose. Qu’en penses-tu ?