#31796
bzobzo
Participant

je m’imagine exerçant une activité de masturbation intense et frénétique sur un pénis en érection.

hum, moi je n’imagine jamais rien, mon moi pensant est en veilleuse la plupart du temps,
je voyage dans mon corps, je fais corps avec ma chair,
imbibé des sensations
ou carrément dérivant à des années-lumière , emporté par la volupté, les extases, vers des galaxies lointaines,
couché sur le sable chaud de planètes inconnues,
pénétré de partout doucement,
par le vent, le soleil, le ciel, le sable, l’océan