#31874
AndranerosAndraneros
Modérateur

@lighteningbolto tu nous dis :

si je te comprends, tu me corrigeras si je dis quelques choses de faux, mais plutôt que de détente pur, il s’agit plutôt de méditation de pleine conscience, avec l’attention porté sur la zone prostatique.

C’est bien l’idée. Ce point est souvent abordé sur le forum. Il faut avoir à l’esprit que la méthode proposée par le traité d’Aneros regroupe des savoir-faire et des savoir-être dans le seul but de faciliter
• la stimulation de la prostate,
• la perception des effets de cette stimulation,
• la reconnaissance que ces effets sont du plaisir,
• l’amplification orgasmique de ces effets
• et l’acceptation de la perte de contrôle, beaucoup plus profonde que celle de l’orgasme avec éjaculation, qui en découle.

Y associer la respiration abdominale sans y penser va être dur pour moi, mais je vais suivre ta recommandation et m’entrainer un peu hors séance à cela. Et en séance, tenter un peu le do nothing, pour voir ce que je ressens.

Nous sommes tous différents et chacun peut éventuellement vivre l’expérience de l’une des phases de la montée de l’orgasme prostatique sans forcément appliquer la méthode proposée. Cette méthode a l’avantage d’être cohérente, synthétique et souvent efficace. Elle n’interdit pas que l’on parvienne aux mêmes résultats de façon différente. A chacun de faire des essais et d’en tirer le meilleur au profit de sa progression vers le super O’.

Il est important de garder l’esprit ouvert, d’être objectif sur ton expérience et d’être sincèrement motivé, confiant et aussi régulier que possible dans ta pratique. La réussite de ton cheminement sera le fruit dans le meilleur des cas de ta disponibilité naturelle à vivre cette forme de jouissance, dans tous les autres cas de ta persévérance raisonnée à faire tes sessions sans chercher à provoquer l’orgasme.

Bon cheminement @lighteningbolto.