#32127
AndranerosAndraneros
Modérateur

@epicture je te disais il y a trois jours :

Tu progresses dans toutes les disciplines que tu pratiques pour développer tes capacités orgasmiques. C’est un ensemble qui est le résultat de ton application et qui me semble annoncer que tu atteindras des sommets rarement visités.

Tu nous disais avant-hier soir :

Là, assis sur mon tabouret, les yeux fermés, le dos bien droit, les mains croisées et posées sur mon bureau, concentré sur mon existence corporelle, je fus happé dans un état de plaisir jamais connu auparavant. (… )
Les vibrations de la route, et du moteur diesel se transmettaient à mon anus. Il véhiculait des vagues de plaisir encore plus intenses. (… )
Je n’avais rien à faire, juste me rendre disponible, présent à ces sensations. Plus ma présence était réelle, plus les sensations s’amplifiaient.
Ma progression continue.

C’est vraiment formidable. Quel fantastiques progrès tu as faits depuis 9 mois quand tu écrivais à l’époque :

Je voulais juste insister sur la sensation de décalage que je ressens à l’égard de ceux qui semblent voler littéralement, et que cela ne doit pas constituer à la longue une source de découragement quand on peine à progresser sur ce chemin, ce qui est mon cas.

Je constate que les exercices que tu pratiques régulièrement depuis maintenant 9 mois (ou plus si tu les pratiquais déjà avec le même état d’esprit avant de participer à notre forum) commencent à te faire « voler » toi aussi, commencent à te faire vivre des moments de pure jouissance prostatique, commencent à te permettre de percevoir consciemment ton « énergie vitale » et de la mobiliser à volonté sous forme orgasmique.

Tu nous disais dans ton message de présentation il y a 9 mois :

Je suis moi-même loin du compte, mais ce qui compte le plus, par-dessus tout, et vraiment c’est très important : c’est être en mouvement. Il ne faut jamais cesser d’alimenter la dynamique du mouvement qui nous permet d’avancer sur un chemin, en l’occurrence celui du plaisir prostatique,

Tu es de moins en moins « loin du compte » pour reprendre tes mots, sauf si tes magnifiques progrès poussent ton ambition de plus en plus haut. Depuis ce message tu as clairement su nous montrer ce que signifiait à tes yeux « alimenter la dynamisue du mouvement » Tu concluais ce premier message en disant :

Je suis rationnel à l’extrême ( c’est peut-être d’ailleurs la raison de ma progression aussi lente), et si l’on conduit sa raison au bout, on s’aperçoit avec le temps, qu’on est engagé sur ce chemin qui semble totalement irrationnel, et qui conduit au plaisir d’exister, en chaque instant.

Étais-tu prophétique, donc irrationnel, ou avais-tu déjà compris ce que pouvait être la jouissance prostatique ?

Bon cheminement @epicture.