#32232
AvatarEnvole
Participant

Hello à tous @bzo, @Andraneros et @pcommep,
tu vois bzo je ne suis jamais très loin !!!!
Mais ce qui se passe, c’est que je n’ai pas ta verve pour décrire tout ce qui m’arrive…Je continue à te lire, ça m’inspire toujours, mais je ne vois pas l’utilité de placer un message banal dans ton fil du genre « super post, merci ! » à chaque fois que je te lis…Je le fais si j’ai quelque chose à dire !!!
D’autre part oui la relation de miroir entre sa vie, et la relation de sa vie sur la toile, peut constituer un genre d’addiction…Personnellement il y a quelques années je suis tombée dans l’addiction à l’exhibition sur les sites de webcam…ça comblait l’énorme manque de la femme en moi qui venait d’éclore et n’avait pas la possibilité d’avoir de vie affective réelle…Alors je passais des nuits à m’exposer au regard des autres…Et chaque commentaire était un délice pour mon ego.
Et puis j’ai progressé sur la femme que je suis, qui a commencé à prendre plus de consistance dans la vie quotidienne, et un genre de pudeur naturelle est revenu (la peur de devenir trop visible et identifiable…) ainsi qu’une part de lassitude devant le côté répétitif de l’exercice (je n’aime pas trop la répétition, ça me lasse assez vite.)
Donc je suis passée à d’autres plaisirs, en particulier celui que j’ai découvert ici…En conséquence ma relation à la toile a encore évolué…
Et ici, passées la première excitation, les premières découvertes, je suis arrivée à des paliers, aujourd’hui j’ai des moments assez forts (je vous en raconte un dans le post suivant) mais ils ne sont pas très fréquents parce que j’ai peu d’énergie (j’ai un taux de testostérone plutôt très bas pour une personne de physiologie masculine), ma prostate est peu sensible, il faut quasiment une demie-heure de travail progressif pour qu’elle se mette réellement en mouvement (je suis une femme qui a besoin de beaucoup de préliminaires !!!), donc impossible pour moi de faire une « petite séance au débotté », c’est toujours de l’organisation, du temps, une disponibilité d’esprit à organiser…
D’où la relative rareté de mes véritables grands moments de plaisir.
A ceci se rajoute qu’aujourd’hui je ne découvre quasiment rien de nouveau, je vis juste mon plaisir de femme, mais je n’explore plus vraiment…Donc pour moi il n’y a pas matière à raconter…
Par contre je lis toujours avec grand plaisir ta prose astrale, qui m’emporte et m’émeut…Donc merci d’être ici, d’écrire…Tu as en moi une lectrice admirative et reconnaissante !!!