#32594
EpictureEpicture
Participant

Ce n’est peut-être pas le bon usage du mot Mystique, mais je l’utilisais pour souligner cette impression que dans cette pratique, les repères que l’on pense figés, ou stables, ou fiables, sont en constante évolution. Du coup il n’est jamais possible de définir un sommet, ou un creux, un début ou une fin. On devient comme en lévitation dans un espace indéfini qui du même coup peut être perçu comme infini.
Mais ce dont je parle n’est pas l’état physique dans lequel on peut se trouver au moment de la pratique, bien que ma petite expérience indique qu’il y a de nombreuses similitudes, mais l’état d’esprit qui entoure cette pratique. Un état d’esprit qui épouse l’idée que toute définition de limite, de sommet, de finalité, de but ou d’objectifs, est contre-productif. Par conséquent, il n’y a pas d’autre choix que de se tenir dans cet espace, ou état d’esprit indéfini, comme en flottaison. C’est cela que je nomme mystique. Cela ne prétend pas faire référence à une quelconque religion, ou toute autre communauté plus ou moins sectaire.
Bon cheminement à toi @bzo