#33071
bzobzo
Participant

je me suis injecté ma première dose, seulement vers minuit aujourd’hui,
j’ai fait durer le plaisir, je me suis retenu

en fait je peux faire à peu près n’importe quoi,
une fois que je lâche les chevaux en moi

hum, c’est faux, cela peut paraître comme cela, peut-être dans certains de mes textes
mais en fait, c’est totalement faux, ce serait trop facile,
il faut qu’une action physique adéquate vienne à la rencontre de ce qui s’éveille en moi,
un peu comme deux silex sont frappés l’un contre l’autre, d’une façon assez précise
pour que les myriades d’étincelles du plaisir puissent naître dans la chair

il y a donc une sorte d’adéquation qui doit survenir,
tout le maelstrom que j’éveille en moi,
m’offrant la possibilité d’éprouver hors de mes frontières,
serait en pure perte
si mes mains, mon bassin, mes contractions, enfin toutes mes différentes actions,
ne parviennent pas à saisir leur chance

dans toutes les pratiques , mêmes les plus statiques,
c’est comme cela,
il faut toujours qu’il y a au moins un brin d’action externe de notre part
qui aille à la rencontre de ce que l’on parvient à faire monter en nous de nos abysses