#33429
SophiAirSophiAir
Participant

Salut @aneveil,
en fait, quand tu dis :

ne jamais oublier de s’apprécier, de s’aimer, de se désirer, d’aimer son odeur, son corps, de s’envoyer régulièrement de l’auto-empathie de la douceur, du moelleux, des caresses, sans oublier toutes nos différentes parts qui symbolisent aussi les autres, la différence, le monde, l’univers… :-))
Cela ne permets pas uniquement de jouir plus vite, plus fort, plus longtemps, cela permets surtout d’être dans la relation à soi, de se sentir heureux et en paix après les séances et c’est ce qui m’a longtemps manqué…

Il s’agit de s’aimer et de se donner du plaisir, aussi intensément que si on était deux dans un seul corps. Se donner le plaisir que l’on donne à l’autre quand on est dans une relation sexuelle classique. Que ce soit l’esprit qui donne du plaisir au corps ou l’inverse, la dualité, même seul, doit être présente. En tout cas, c’est comme ça que le ressens. Mes orgasmes sont toujours provoqués par l’amant imaginaire de la femme que je suis dans ces moments de plaisir intense.
Je pense que c’est ce que tu décris dans ce passage :

En ce moment je laisse venir et vivre les fantasmes les plus inavouables, c’est un moteur très puissant à orgasmes, à condition de s’aimer pleinement, d’aimer toutes les parties de soi (la femme, l’homme, l’homosexuel, l’hermaphrodite…) comme on aime et on apprécie celle ou celui avec qui on fait l’amour…

Des bises