#33432
aneveilaneveil
Participant

@pcommep
Oui c’est bien ça !

@pcommep

aussi intensément que si on était deux dans un seul corps.

Même trois, quatre, cinq 😉 car nous avons beaucoup de parts et de personnages en nous…
Isabelle Padovani explique ça très bien dans ses vidéos autour de la CNV et des personnages multiples,
En fait, à chaque part (ou personnage) corresponds un besoin, elle explique avec beaucoup d’humour et de bienveillance comment reconnaitre, écouter et communiquer avec ces différents personnages, répondre à leurs besoins sans qu’il y ait de conflits entre eux et que tous puissent s’exprimer et vivre en harmonie.
Ce travail de CNV, de communication, ce langage particulier est le même en nous même (en nous m’aime…) qu’a l’extérieur de nous avec les autres…

Je pense que les fantasmes spontanés sont l’expression de leurs besoins (ces parts de soi, ces personnalités). Un fantasme ne doit pas être forcément réalisé dans la vraie vie, il suffit de le reconnaitre pleinement, de les accueillir sans honte ni culpabilité et si en plus nous arrivons à les laisser vivre pleinement dans notre corps alors ça devient la fête, avec un feu d’artifice d’orgasmes 🙂