#34306
bzobzo
Participant

la finesse, la précision, la délicatesse, la variété, des sensations,
la suprême sensation d’équilibre aussi, entre les forces éveillées,
leur répartition dans tout le corps, leur lente progression si harmonieuse,
m’étonnera toujours, m’éblouira toujours
quand les seuls contacts que je m’autorise avec mes bijoux de famille,
sont ceux avec les cuisses

dans ma façon de pratiquer, dans la technique que j’ai mise au point,
ce sont vraiment leurs interlocuteurs naturels,
ensemble ils lèvent en moi, avec leur frotti-frotta,
leur danse sensuelle collées les unes contre les autres,
une volupté soyeuse, chaude, vibrante, tellement caressante, tellement épanouissante,
se répandant peu à peu dans tout mon corps par lentes coulées

cependant les contacts avec les doigts sont trop tentants ponctuellement,
délicieuse explosivité, soudaine et irrésistible arrachement du décollage à la verticale,
j’ai en fait séparé ces deux types de contact avec mes parties génitales,
je suis arrivé à la conclusion qu’il ne fallait pas trop les mêler,
le plaisir qu’ils procurent, n’est en aucun cas complémentaire

ces deux façons de manipuler mon sexe, mes couilles, éveillent des sensations de nature trop différente,
toujours couplées, bien sûr, aux contractions,
contractions qui m’apportent les vibrations de la prostate, tellement tellement essentielles
et puis la sensation de pénétration,
la divine sensation du va et vient d’un sexe mâle durci
dans un vagin humide, tendre et élastique qui l’accueille chaudement, goulûment

mais la finesse et la délicatesse sans égal des contacts avec les cuisses,
ne font pas bon ménage avec les contacts des doigts
qui sont des ogres qui ont tendance à phagocyter tout le reste des sensations

aussi après bien des essais et des tentatives de les mêler,
j’ai finalement décidé de les garder séparées,
ainsi cela me fait deux types de pratique aux résultats tellement différents au niveau du ressenti,
que c’est plus mal en fait que je ne sois pas parvenu à les mêler

j’alterne les deux façons de faire , tantôt l’une, tantôt l’autre,
il faudrait aussi maintenant que le masseur reprenne du service,
cela fait des semaines qu’il n’est plus sorti de sa boîte,
ma chère fée en silicone que j’aimais tellement sentir aller et venir en moi à une époque

pourquoi pas aussi, essayer encore une fois le fameux et inflexible G-Spot Super Wand
dont @aneveil chante les louanges