#34347
AvatarAntoine
Participant

Ta façon d’écrire fait passer bien des choses, je t’en suis reconnaissant. Au fil des années j’étais allé peu à peu vers une sorte de presque do-nothing. Mais initialement, en tant que total novice je me penetrrais en va et viens en attendant que  » ca arrive », une sorte de mode masturbatoire.

Maintenant je vais revenir sur aux mouvememnts un peu plus amples de mes débuts, de mon corps et mes muscles autour de la protaste. Un de mes fantasmes (anciens) et de me faire l’amour à moi-même, comme si je me dédoublais et était sois le passif, soit le dominant. Deux corps mais les « deux miens », qui fusionnent. Je vois la scène de l’extérieur.

Mon imagination, le terrau, tout est là, je le sais. Il y a une sorte d’authenticité dans l’acte que je dois trouver, et que je ressens au travers de ton écriture.

Une autre qeustion très précise et technique pour le coup:

Tu dis que le Prograsm et moins prompt à simuler le sexe, à accompagner les mouvements. C’est parce que sa butée est trop petite ? Tu vois, j’aurais pensé que le Vice était moins prompt , à cause de sa plus grosse taille, peut etre qu il  » bouge moins « , moins mobile, et que la prostate ne ressent pas toute les petites subtilité (c est ce que je me dis).

Cela dit, le vice j’aime beaucoup, même si je ne l’ai pas encore beaucoup pratiqué, on a bien l impression d etre pris. Il est excitant.

Merci encore.