#34372
bzobzo
Participant

@antoine

je ne cherche en aucune façon à imposer mes idées à toi,
je ne veux pas faire de toi un disciple à distance à qui j’impose ma façon de voir la pratique

mais comme tu nous relatais que cela faisait plus de cinq ans que tu pratiquais, sans résultats vraiment satisfaisant,
que là tu commençais sérieusement à te décourager

de plus tu nous faisais part dans ton message initial de cette envie tellement puissante en toi
de vivre au féminin tes séances

c’est pour cela que je suis permis de te proposer la voie dans laquelle je me suis engagé et qui m’apporte tellement de satisfaction

Durant de nombreuses années, j’étais addict au porno/masturbation sur internet. Ca pouvait aller jusqu’à des après-midi entière consacrées à cela. Je pense que ceci joué en ma défaveur, et pas que pour ma découverte du plaisir prostatique.

en effet, cela explique sans doute beaucoup de choses,
il faut que tu retrouves les capacités à t’érotiser, à ressentir de l’excitation
sans ce raccourcis qui ne sont que des culs de sac en fait

moi quand je commence une micro-séance ou une séance,
je suis directement aussi excité que si je me mettais au lit avec quelqu’un,
je me mets au lit en fait avec quelqu’un,
avec moi,
moi capable de me procurer du plaisir comme si j’étais quelqu’un d’autre

ta chair est dépendante de toi mais elle est aussi capable de tellement d’indépendance
et puis elle n’a pas de sexe, elle est capable d’éprouver tout le spectre des sensations humaines,
des masculines jusqu’aux féminines,
ce sont les clefs de ma pratique

ma chair acquiert une indépendance par rapport à mes actions,
le féminin s’éveille, investit cette chair et moi je la caresse et je la pénètre
pour ainsi-dire comme si j’étais une autre personne

quelques clefs par rapport à mon cheminement si tu te décides:
– caresse-toi comme si tu caressais quelqu’un à qui tu veux apporter un maximum de plaisir,
ainsi qu’avec le masseur, pénètre cette personne avec le masseur
pour lui faire éprouver un maximum de sensations, de jouissance

il n’y a vraiment que sur cela que tu dois être concentré,
la moindre attention sur autre chose et la magie est rompue,
comme le sexe à deux, tu vas pas commencer à réfléchir à ce que tu vas manger
ou avec quel force et avec quelle vitesse tu vas bouger le masseur,
où bien où ce que tu vas mettre la main dans la seconde qui suit?
non tu le fais, tu laisses parler ton instinct, ta perception de l’autre,
tu écoutes tes pulsions, tu laisses parler une sorte d’imagination primaire
qui est collée à tes actes sans passer par ton moi pensant
à l’écoute de l’autre, de son plaisir

dans ma pratique, c’est la bonne approche
et il ne faut pas avoir peur de ne rien ressentir au début, il faut continuer,
cela viendra de plus en plus irrésistiblement,
ce sera un moment magique quand la première fois tu ressentiras le féminin s’éveiller dans ton corps
et que tu percevras tes premiers sensations à travers ce féminin

bon courage et surtout , ais foi en tes capacités et en celles de ton corps