#34417
AvatarSerpenth
Participant

Mon petit bonhomme de chemin se poursuit, avec ses moments aussi inattendus que divins.

J’en suis arrivé à un stade où l’intégralité de la séance est agréable. Plus de délai entre l’insertion de l’Aneros et le début du plaisir, aussi subtil qu’il puisse être. Chaque moment, chaque seconde est volupté, plaisir et luxure.

Et, parfois, ma prostate me gratifie d’un orgasme, ni très intense, ni très long, parfois plus court qu’un orgasme éjaculatoire, mais moins rédhibitoire car il ne ferme pas la porte à d’autres orgasmes. Ainsi, hier soir, j’ai eu deux de ces mini-o, car je pense que c’est bien de dont il s’agit.

Il me semble qu’un esprit moins préoccupé que le mien aurait déjà franchi plus d’étapes mais, heureusement, ce n’est pas une compétition.