#34474
AvatarRodward
Participant

Bonjour à tous !

Voilà quasiment un an depuis mon dernier message ! Que dire …

Je n’ai pas pratiqué beaucoup de séances (car peu d’occasions, peu d’envie également, donc je me suis écouté) cependant quand j’ai pu en réaliser quelques unes quand l’occasion de présentait et que mon derrière se mettait à vibrer comme un appel au plaisir …

Les seules sessions que j’ai pu faire étaient espacées de plusieurs semaines, voir des mois, mais elles étaient toutes assez étincelantes et pétillantes

J’ai pu en faire une tout à l’heure qui vaux le coup d’oeil je pense et de la partager :

J’étais tranquillement détendu en train de regarder la télé quand je sentais l’appel du postérieur qui vibrait de l’intérieur et un vide qui demandait simulation, par chance j’étais seul pour l’après midi, allez hop, j’installe une serviette, sort tout l’arsenal, lubrifie bien, tout cela en étant assez surpris d’être pas mal détendu.

Je réussis à introduire l’aneros sans aucun soucis ou gêne, et je m’allonge totalement sur le dos, sans trop vouloir réfléchir à ma position.

Je sentais comme si l’aneros sortait progressivement, mais il s’agissait en fait comme si mon corps « l’absorbait » et faisait disparaître la sensation d’avoir un Aneros dans le derrière

J’ai de plus en plus de facilité à me détendre et lâche prise depuis un an, suite peut être à la maturé et à l’expérience

Bref le temps passe un peu et je me sens ‘partir’ de plus en plus dans le lâcher prise et sens l’aneros qui ‘tape à la porte’ ^^

A aucun moment jusque là je ne cherchais à contracter ou autre, d’ailleurs les contractions étaient assez fortes avec plus ou moins d’infime plaisir

Elles s’amplifiaient, redescendaient un peu, se ré amplifiaient un peu pour redescendre un peu, etc…

Au bout d’un certain temps, je commence à très légèrement contracter un tout petit peu, je sens l’aneros qui glisse sur LE Spot, mais ne maintiens pas très longtemps, puisque j’essaie de me relâcher un maximum, après quelques sensations diffuses, je sens les bras et un peu le torse complètement engourdi, paralysé, comme si ils s’enfonçaient dans le lit, suivit un peu plus part de très très légères vibrations de plaisir dans le haut du corps

J’ai ressentis pas mal d’autres sensations plus ou moins agréables, sans trop me souvenir précisément de quoi il s’agissait tellement qu’elles étaient nombreuses et que je ne cherchais pas à comprendre

Après les sensations sont redescendues progressivement, comme un atterrissage, j’ouvris les yeux, m’étirait un bon coup et essayait de repartir.

Hélas après dix bonnes minutes je n’arrivais pas à redécoller et je n’avais pas le courage ou a patience d’attendre d’avantage et je finis ma session sur le ventre, presque sans rien faire, a part quelques légers mouvements de bassins (Oui c’est pas très bien mais c’était bien !)

Après cela je suis resté dix bonnes minutes cloué dans mon lit sans pouvoir bouger, et même après il m’étais difficile de bouger mes muscles, car il étaient non pas fatigués, mais dans une extrême relaxation, ce qui n’est pas plus mal !

Cependant j’ai noté qu’à la fin l’aneros était tout sec, visiblement le lubrifiant est bien mais sèche assez rapidement, et j’en ai essayé quelques un mais ils ne sont pas mieux, soit ils ne font pas glisser, soit ils bloquent les sensations …

Voilà voilà pour les nouvelles !

Bonne après midi à tous !

Rodward