#34544
bzobzo
Participant

plus haut j’écrivais à quel point
le sexe est avant tout affaire de suggestions, d’incitations, de messages, dans la chair

le pénis en érection allant et venant, la main caressante, la bouche embrassant,
ne font que suggérer, ne font qu’inviter, ne font qu’inciter, à éprouver
mais ce n’est en aucun cas inéluctable, automatique

ce que je veux dire par là,
c’est qu’en fait ce que l’on va ressentir et les actions entreprises pour y arriver
sont indépendantes quelque part les unes des autres,
sont en parfaite synchronisation dans un monde parfait, s’embraye comme sur des roulettes
mais cela peut parfois aussi se briser,
des gens vivent des drames,
ne parviennent pas ou plus à éprouver le quart du dixième du plaisir qu’ils aimeraient éprouver
la liaison entre les actes et les sensations n’existe pas ou plus assez ou malhabilement,
plus assez bien

ressentir dans le moment le plaisir, peut sembler une épreuve insurmontable pour certains,
pour d’autres cela coule de source,
entre les deux, toute les nuances sont possible

mais aussi cette indépendance
entre nos actions pour éprouver du plaisir et ce que nous éprouvons réellement,
veut dire qu’elles peuvent être découplées, qu’elles peuvent être séparées, totalement
là est un des grands moteurs, un des grands secrets,
de tout le potentiel sexuel humain tellement varié, tellement riche, tellement mystérieux,
de sa protéiformité extraordinaire

nous avons la capacité en nous de réécrire le scénario,
de réinventer notre sexualité sous des formes tellement étonnantes,
tout à fait hors des clous

le script se met au point en nous patiemment, se concocte dans la chair,
faisant participer tout son être, toutes ses ressources les plus secrètes,
l’interprétation au jour le jour, avec affinage des détails, séance après séance
se vivra de plus en plus comme un acte sexuel intense, riche, varié

aucun sexe en érection qui va et qui vient
aucune pénétration, aucun orifice pénétré
et pourtant les mêmes sensations, la même intensité, peuvent être là à 100%

tout seul dans son coin,
bougeant d’une certaine manière, faisant certains mouvements,
se lâchant, faisant monter ses énergies sexuelles,
acceptant, embrassant le féminin en nous, se mettant à son service,
on peut parvenir à suggérer à sa chair avec ses actions
tout ce qu’on a envie de vivre comme acte sexuel
et il va pleinement collaborer, nous assurer une totale complicité