#34793
bzobzo
Participant

j’enrichis toujours mon vocabulaire de nouveaux mots,
j’apprends toujours plus les nuances de cette langue étrangère
que ma chair m’a fait entrevoir un jour

j’en avais immédiatement pressenti l’infini richesse, la sensualité sans bornes,
je me suis mis à la décrypter, à en apprendre les bases patiemment,
me voilà aujourd’hui parlant couramment une langue étrangère dans ce corps

langue étrangère dans ce corps mais pas étrangère à ma chair,
elle lui parle, comme elle lui parle, tant de complicité, tant d’intimité,
tant de douces sonorités, tant de riches nuances, ,
langue chantante, langue dansante tout en vibrations et en frémissements,
comme j’ai appris à converser avec mes abysses,
divin enlacement de tout mon être, avec lui-même,
le cercle parfait

l’amour s’est éveillé dans toute sa splendeur
et brille comme un soleil sur l’horizon dans ma chair