#34994
bzobzo
Participant

En tout cas @bzo ton truc c’est un truc de dingue
A midi je pensais être une femme quand ma femme me faisais l’amour me pénétrer
Ce soir en étant allongé immobile j’ai juste voulu faire ressortir mon côté féminin comme tu dis de mon corps
le transformer en corps d’une femme juste avec mon mental car pas de libido en ce moment
Juste l’envie de prendre du plaisir
Et bien dans mon esprit j’avais le corps d’une femme j’ai eu des fourmillements dans mes bourses périnée anus et dans mes seins Mes muscles extérieur de mes cuisses se sont mis à trembler juste avec mon mental c’est fou Le jour ou je vais être vraiment exciter vu les sensations éprouvées les connections qui se font ça risque d’être sympa
En tout cas ce que je découvre je ne peux pas le raconter autres ils me mettent la camisole de force direct
c’est très très bon d être une femme j’adore mon côté féminin

oui c’est un truc de dingue parce que cela marche,
on peut véritablement ressentir des choses en nous qui paraissent de la magie

en tout cas tu as des dispositions clairement, je te prédis un bel avenir dans la pratique

Il faut que mon corps d’homme fasse l’amour à la femme qui est à l’intérieur de moi

c’est une façon de voir les choses qui se tient,
il me semble que c’est un jeu de miroirs un peu plus compliqué
car le féminin vient prendre les commandes de notre chair aussi,
pour moi, c’est un pôle féminin et un pôle masculin qui se partagent notre corps
et qui ébattent ensemble,
il s’agit d’apprendre avec un seul corps à leur permettre de s’exprimer le mieux possible

rien de bien compliqué en fait, cela vient tout seul mais cela prend du temps,
il faut juste en avoir envie et oser se lancer et oser se laisser aller de plus en plus

c’est très très bon d être une femme j’adore mon côté féminin

c’est splendide, n’est-ce pas, tout cet océan de volupté,
c’est en même temps tellement puissant et tellement doux

et puis on peut se laisser aller, juste se laisser aller, se laisser emporter de plus en plus,
entre les bras de la sensualité, de la volupté

on est bien sur la même longue d’ondes ici, je le sens,
tu vas aimer tout cela

ce à quoi tu doit travailler maintenant, c’est apprendre à bien faire travailler en semble tous les acteurs de ton plaisir,
corps main, dans le bassin, etc

je les énumère:

dans ton bassin, ils vont par duo,
cuisses et parties génitales, qui se frottent, se pressent les uns contre les autres
ou encore le « tuckage », c’est-à-dire coincer derrière ses cuisses entièrement ou en parties ses génitaux

et puis le mouvement de pénétration avec la contraction,

ces deux duo travaillant d’ailleurs la plupart du temps ensemble
mais par moments, ils peuvent faire des solos

le corps, le corps bouge souvent, des ondulations,

les mains, parcourent tout le corps, important,
ils permettent d’inclure toute la surface de ta chair à la génération du plaisir comme à la perception de celui-ci

cela peut paraitre difficile au début
mais force-toi à le faire régulièrement , quitte à devoir arrêter un instant tout le reste,
l’effet sera bien là , même si tu le sens pas tout de suite,
c’est important, crois-moi,
on peut faire participer aux ébats toutes les parties de notre corps, du bout des doigts de pied jusqu’aux cheveux,
c’est en caressant un peu partout que cela va venir,
que la sensibilité va s’installer partout , sur le moindre millimètre de ton corps
et quand tout ton corps deviendra un organe sexuel qu’il suffira d’effleurer pour te faire gémir,
tu comprendras pourquoi j’insiste sur le fait de se caresser

n’oublie non plus d’aller avec quelques doigts effleurer aussi régulièrement ta fente derrière,
les y enfoncer, y jouer,
fais-le en synchronisation avec des contractions,
au plus le féminin sera à fleur de peau, au plus ta fente derrière sera ressenti comme un sexe féminin
et la combinaison , doigts + contraction, est très puissante, on a les entrailles qui fondent directement de plaisir
sinon donc apprends à te servir de tous ces acteurs, à ce qu’ils soient à l’écoute les uns des autres,
ils sont les membres d’un même orchestre,
tu dois leur apprendre à jouer ensemble la musique,
même si chacun peut avoir très souvent un petit solo, et les autres sont en arrière-plan

tu dois sentir un élan, ton action comme un élan , de plus en plus qui se génère tout seul,
mené par le désir,
avoir cette impression que tu n’es plus rien d’autre qu’une éponge s’imbibant des sensations
et que le corps se débrouille tout seul,
donc apprentissage aussi à laisser parler ses entrailles, son instinct, se laisser aller à ses pulsions

bon courage, tu as de tellement beaux moments en perspective,
c’est un chemin d’amoureux ardent,
d’amour comme un soleil intérieur qui se révèle à l’horizon,
te révèlant beaucoup de choses à toi-même sur toi-même,
tout en te faisant vivre des moments de passion et d’exaltation sexuelle

encore une chose, je te conseille de ne pas toucher tes génitaux avec les doigts, pour l’instant en tout cas,
cela brouille les pistes, brouille les sensations,
plus tard quand tu maîtriseras beaucoup mieux,
éventuellement à petites doses,
pour injecter un coup de turbo, c’est envisageable