#35472
bzobzo
Participant

le chemin du plaisir
est un chemin de révélation,
de révélation à soi-même

on se découvre,
on se découvre inconnu à soi-même,
plus riche, plus mystérieux,
capable d’incandescence,
capable d’incandescence à un point inouï

on découvre que les mystères du monde
sont en nous aussi,
que la beauté, que la douce, la sauvage harmonie de ce monde,
sont en nous aussi,
qui nous révèle un instant à nous-même dans toute notre splendeur

on est petit,
on est devenu tout petit en grandissant,
on a grandi en s’enfermant dans toutes sortes de frontières
mais la grandeur est toujours là en nous,
le palais est toujours en nous,
le son et lumière est toujours en nous

ce qui se révèle à nous, c’est cela,
c’est qu’on est grand, qu’on a été grand et qu’on sera toujours grand,
que la grandeur est quelque part en nous,
intacte, pure, décisive,
inflexiblement en nous
comme une monture sur une prairie paissant tranquillement,
prête au galop,
prête à l’amour,
prête au grand vent dans la crinière,
prête à un dialogue murmuré dans notre chair
pour nous retrouver un instant,
entier, intact,
comme au premier jour,
comme au dernier jour,
délié, uni