#35686
bzobzo
Participant

hier soir, j’ai refait une séance au lit, une vraie,
cela faisait en fait des semaines que je n’en avais plus faite,
juste quelques minutes par-ci, par là
mais hier soir donc,
j’ai fait une petite demie heure en aneroless
que j’ai enchaînée encore avec un gros quart d’heure avec masseur,
j’ai ressorti mon G-Rider pour l’occasion
et non pas mon dernier achat, le Vice 2

ce furent des moments merveilleux,
tous ces progrès que j’ai fait ces dernières semaines grâce aux micro-séances debout,
j’ai perçu que tout cela était là aussi couché,
à savoir la montée sans aucunes restrictions des énergies en moi
et puis la superbe liberté de bouger qu’il y a en position debout,
ce que j’avais découvert avec émerveillement,
que le désir pouvait nous mener, nous danser, tout à son gré,
certes n’existait pas couché
puisque le corps n’était pas exposé dans l’espace de la même façon,
cependant la liberté, la richesse de mouvements que j’ai acquises debout,
je l’ai bien senti,
se répercutaient aussi au lit,
ce fut glorieux, ce fut magique,
comme j’ai été emporté, comme j’ai été bouleversé de fond en comble, instant après instant

et puis après, le bon quart d’heure avec mon g-Rider,
je l’ai choisi en dernière minute, plutôt que le Vice 2,
je ne suis pas sûr tout à fait pourquoi
mais là aussi, j’ai passé des moments tellement intenses,
avec une telle félicité dans ma chair

le G-Rider est plus massif que le Vice 2,
j’avais une moins grande liberté de mouvements avec,
le fait que tout le long, je bougeais beaucoup les cuisses,
je le sentais, le Vice 2 aurait été plus approprié

mais même ainsi, les sensations ont été au rendez-vous, oh combien,
le masseur remplaçait, au fond, simplement, les contractions
sinon tout le reste était identique
mais les résultats bien différents,
j’écartais plus les cuisses avec des va et vient du masseur plus aisés,
quand je les refermais,je maintenais de fortes pressions en moi avec le masseur,
tout en frottant mes cuisses sur mes parties, comme d’habitude,
j’ai eu des orgasmes tellement intenses ainsi,
absolument divin

mais désormais mes séances avec masseur seront plus nombreuses
car elles sont l’exact pendant de mon aneroless,
la seule différence foncière étant qu’il y a le masseur à la place des contractions
mais au niveau des résultats,
il y avait un monde de différences au niveau des sensations, des orgasmes,
moins de finesse et de variété avec le masseur
mais une quantité très augmentée, massive,
grâce aux contacts directs avec la prostate

je vais désormais alterner masseur et aneroless,
c’est trop divin ainsi,
revenir à des séances plus longues au lit aussi chaque soir