#35740
bzobzo
Participant

je suis quand même sorti finalement,
il fallait que je m’aère un peu
et puis je voulais aller faire un tour chez les bouquinistes

ils sont en train de rendre tout le centre de Bruxelles piétonnier,
pour les habitants, cela va être splendide,
pouvoir se balader tranquillement, tout l’archi-centre, un espace de déambulation et de flânerie
mais rançon du succès, en ces périodes de fête, un samedi, avec tous les marchés de Noel un peu partout,
il y a une foule compacte dans les rues,
trop, c’est trop, je prends les petites ruelles adjacentes pour éviter la cohue,
il y a vraiment trop de monde pour l’instant

revenu, j’ai repris mes occupations, livres, films, séries et pratique

oh ma pratique chérie, comme tu t’es épanouie ces derniers jours,
comme tu me fais vivre des moments enchantés, des moments privilégiés,
comment décrire encore l’ineffable intensité qui m’envahit?
ces orgasmes qui durent des minutes et des minutes,
quelque chose semble avoir totalement cédé dans ma chair,
il n’y a plus aucune limite aux quantités des énergies qui montent en moi,
ce sont des inondations de vibrations soyeuses qui se déversent partout,
comme une maison soudainement sous les flots,
des flots se ruent par les portes, par les fenêtres
il n’y a pas moyen d’y résister plus de quelques secondes,
je suis emporté, plus fétu de paille heureux que jamais
je pars en vrille, mon cerveau devient feu d’artifice constant
et mon corps bouillonne de bonheur, traversé de coulées de lave soyeuse partout
et cela n’arrête pas, cela n’arrête plus

oui, c’est bien pour tout cela que je travaille depuis des mois, des années,
pour vivre des instants pareils,
pour avoir tout cela à ma portée,
je me suis fabriqué une baguette magique