#35942
bzobzo
Participant

un fleuve se présente tranquillement à toutes les fenêtres et toutes les portes de ma maison,
envahis-moi,
imprègnes toutes les fibres de mon être
de tes vibrations bienfaisantes, ineffables

s’il y a un dieu du plaisir,
je suis un de ses fanatiques, un de ses zélotes,
fidèle parmi les fidèles, effectuant sa prière païenne dans la chair, multi-quotidiennement

l’arc en ciel est dans mon sang,
je vénère la vie, je vénère d’être ici-bas par moments
d’être capable de pareilles incandescences dans ma chair