#36084
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bon soir @vinc48.
Je reviens sur ce que vous disiez hier :

70% du temps après un fort orgasme c’est une éjaculation de « precum » qui se produit et la quantité ressemble à une éjaculation de sperme normale

dernièrement j’ai remarqué que l’éjaculation est proche… 

mon Progasm bouge tellement et avec puissance que j’en perds la raison!… et du precum s’écoule tout seul, et en grande quantité.

Selon ces extraits vous faites partie du groupe des aneronautes qui émettent une grande quantité de liquide séminal. Cette production , qui varie beaucoup d’un homme à un autre, est tout à fait normale et indique que vos glandes reproductives et en particulier votre prostate fonctionnent à plein régime pendant vos sessions, comme je vous le disais déjà hier. C’est une confirmation physiologique de ce que vous ressentez :

mon Progasm bouge tellement et avec puissance que j’en perd la raison!… 

je deviens tellement excité que j’ai l’impression que je vais éjaculer.

Je comprends que votre plaisir atteint maintenant une intensité qui dépasse non seulement ce que vous connaissiez avant de découvrir le plaisir prostatique, mais aussi, me semble-t-il, ce que votre système nerveux était prêt à accepter. Cette jouissance qui se place en dehors de vos références n’est pas encore reconnue par votre cerveau pour ce qu’elle est réellement. Il tend donc à la mettre en catégorie jouissance orgasmique -éjaculation, le plus fort qu’il sache reconnaître.

C’est donc, à mon avis, une question de temps pour qu’il apprenne qu’il existe « plus blanc que blanc » et accepte la jouissance prostatique en tant que telle sans chercher à vous rediriger vers l’éjaculation. Pour accélérer cette évolution vous pouvez essayer d’être attentif à l’arrivée de tels pics pour vous concentrer autant que possible pendant ces moments afin d’amplifier votre état de relaxation. Ce faisant vous libérerez un espace mental qui vous permettra de diffuser ce plaisir plus largement dans votre corps, de le diluer, de le séparer de votre pénis.

Vous pouvez aussi travailler sur la notion de circulation de l’énergie sexuelle que vous faites naître pendant vos sessions en la laissant remonter le long de votre colonne vertébrale, selon la technique taoïste présentée dans le livre « L’homme multi-orgasmique » de Mantak Chia.

Dans cette logique, au lieu de déborder vers le pénis et de provoquer une éjaculation libératrice ou une tentation d’éjaculation, l’énergie irrigue tout le corps et l’esprit de ses bienfaits et vous permet d’en générer de plus en plus (comprenez de jouir de plus en plus) sans aucun frein jusqu’à l’extase spirituelle…

Bon cheminement @vinc48.