#36205
bzobzo
Participant

toujours concernant cette histoire d’éjaculation,
dans ce que j’ai écris plus haut,
des choses pourraient être mal interprétées,
je ne pratiquais pas avec l’appréhension d’éjaculer, je n’y pensais pas du tout en fait
je n’étais pas là constamment à me dire, « oh tu dois faire attention pour ne pas … »,
non

juste que si je commençais à sentir mon sexe se durcir sérieusement et rester dans cet état,
il y avait un petit voyant qui s’allumait dans ma tête
qui me prévenait,
je vérifiais alors mon attitude, ma posture, ce qui pouvait avoir provoqué cette réaction,
la plupart du temps c’est parce que j’effectuais trop de frottements, de pressions , sur les parties,
alors je ralentissais un peu, voire j’arrêtais totalement
si je sentais que j’étais trop engagé dans la voie d’un plaisir pénien qui débouche sur l’éjaculation

donc désormais ce voyant ne fonctionnera plus,
sauf s’il y a des frottements de couverture, par exemple,
ou autre raison externe qui interfèrent
car là c’est juste de la masturbation, ce n’est pas intéressant, enfin cela ne m’intéresse pas
mais si cela vient juste comme cela dans le courant de mon action normal,sans aucune interférence externe,
cela n’allumera plus aucun voyant dans ma tête