#36313
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @athrfox1905.
Tu nous dis en toute sincérité :

j’ai trop cherché à reproduire l’effet « acte sexuel », commettant ainsi l’erreur d’être dans une recherche intense de l’orgasme par la stimulation (excessive ?) de la prostate

Ton affirmation montre que tes sessions n’ont pas été inutiles ni vaines. Elles t’ont permis de prendre conscience de l’importance de l’état d’esprit dans lequel tu engages tes sessions.

trop de soucieux de reproduire des sensations plutôt que de me concentrer sur celles que j’avais au moment de la séance

Si ce que tu écris ici est devenu clair dans ton esprit, tu as plus progressé que tu ne le penses. Tu as ouvert en grand une porte en libérant ainsi le chemin de tes futures découvertes.

J’ai appréhendé cette séance de façon un peu plus en mode entraînement / découverte de la zone prostatique et moins en mode jouissance sexuelle.

Tu fais à ta manière l’expérience de ces paradoxes de l’orgasme prostatiques qui sont le sujet d’un autre fil de discussion. En effet pour vivre des orgasmes plus intenses, plus nombreux, plus longs que ceux que nous connaissons avant de nous lancer dans notre cheminement, nous devons renoncer à chasser ces orgasmes.

J’essaye au passage de laisser ses palpitations s’installer quand l’aneros vient appuyer dessus,

C’est ce qu’il faut faire. Peu à peu tout cela va prendre de l’ampleur, va durer plus longtemps, va apparaître plus facilement, plus rapidement et un jour tu viendras nous dire que tu as l’impression d’avoir franchi une nouvelle étape. Il suffit de rester appliqué, comme tu l’es, patient, comme tu l’es et confiant comme tu l’es.

Conclusion donc plutôt positive

Je partage ta conclusion. Bon cheminement @athrfox1905.