#36328
bzobzo
Participant

l’église catholique évoque des miracles dans ses écrits
mais ils n’ont aucune idée des petits miracles, des moments de grâce,
qu’il y a moyen de vivre dans sa chair

ces petits miracles, ces moments de grâce
qui témoignent de la possibilité de percevoir en chacun de nous
la vibrante splendeur de vivre,
l’onctueuse, la soyeuse, splendeur de vivre les instants ici-bas,
ils n’auront jamais aucune idée de tout cela,
cela leur passe à des années-lumière au-dessus de la tête,
eux qui déploient tant d’efforts à nier le corps,
à dénigrer la chair et toutes les énergies secrètes enfouies en elle
mais qui finissent par prendre leur revanche quelque part sur eux,
empoisonnant leur idées, empoisonnant leur vision du monde

fruits desséchés, flétris, piétinés, par terre,
morte la splendeur du verger,
en berne le drapeau arc en ciel de la vie