#36480
bzobzo
Participant

En cette fin d’après-midi cette femme, La Femme, reflets de toutes celles qui m’ont fait tant vibrer
était en moi aux commandes, j’étais elle, totalement libre, sans pudeur ni tabous, puissante et animale.

oui, une fois qu’on parvient à faire cela,
c’est quelque chose d’assez unique,
il faut l’avoir vécu pour savoir à quel point c’est spécial,
à quel point c’est une aventure en territoire inconnu qu’on vit dans sa chair

à quel point on vit une communion aussi,
avec toute une part habituellement inaccessible en nous,
on se sent plus complet quelques instants, uni, entier, délié

avec le désir qui peut couler librement, sans tenir compte des frontières de notre identité sexuelle,
le désir aux commandes qui nous entraîne par où il veut,
c’est aussi quelque chose de tellement particulier,
une sensation tellement grisante de libération, de liberté totale dans sa chair

vivre cela même pour quelques secondes,
juste un petit geste peut déjà le déclencher chez moi
et c’est parti juste pour une petite vague qui passe en moi
mais c’est une vague qui monte de tellement loin,
qui lui appartient,
moment de partage, moment de complicité, moment d’intimité, avec ses abysses