#36485
bzobzo
Participant

C’est intéressant, tu veux dire que tu peux avoir des orgasmes prostatiques après avoir éjaculé ?

non, l’éjaculation ne provoque pas un orgasme masculin chez moi,
enfin rien de ce qui ressemble à ce que j’ai pu ressentir avec des femmes lors de l’orgasme,
ni plus récemment (enfin relativement récemment) lors de masturbations,
cela n’a tellement plus rien à voir,
je vis tellement ce corps avec le féminin aux commandes lors de l’action,
que l’éjaculation provoque chez moi une sorte de super O au féminin,
je sens l’éjaculation se répandre en moi, imprégner ma chair,
mon bassin se cambre, je commence à ruer
et puis mon corps part de tous les côtés sous la force du torrent qui me traverse
comme un cheval fou au galop

ce n’est pas prostatique mais il y a des ondes de la prostate qui sont là
et c’est sur eux que je compte pour prolonger, pour allonger, ces orgasmes si merveilleux,
qui ont la puissance des super O que j’ai connu avec le masseur

le fameux Dr Jivago

tiens, il y a vraiment eu un docteur Jivago?
je croyais que c’était juste le héros du roman de Pasternak,
le grand poète russe

je pouvais effectivement être une femme dans un corps d’homme…

bah, je me pose plus ce genre de question,
je suis heureux de vivre ainsi mes séances,
je n’ai jamais vraiment eu de fantasme d’être une femme et toujours pas depuis,
je suis bien en homme
et encore mieux en homme capable de vivre des moments si merveilleux,
éloigné totalement de son identité sexuelle d’homme

bien sûr la capacité sexuelle féminine tellement supérieure à la notre par défaut,
me laissait rêveur, comme tous les hommes sans doute
mais jamais je n’aurai oser imaginer qu’un jour,
j’arriverai à vivre des moments de jouissance et de richesse de sensations, équivalentes

je vis ce que je vis durant mes séances,
j’ai osé briser toutes sortes de tabous en moi seulement parce que j’ai senti que cela en valait la peine
mais quand je redeviens le moi du quotidien,
je n’ai pas plus de fantasme d’être une femme
ou je ne me pose plus la question si je une femme dans un corps d’homme,
oui je me le suis demandé à un moment mais cela n’a pas duré bien longtemps

je suis juste un homme qui va chercher un plaisir sans doute extrême en lui,
que d’aucun qualifierait de pervers, de détraqué
mais je m’en fous, c’est vraiment trop bon,
j’ai toujours vécu d’une façon extrême
et là-dedans je me reconnais, c’est moi, c’est 100% moi