#36689
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour et bienvenue sur notre forum @marc263.

J’ai l’impression en lisant la description de votre « toute première expérience » que vous décrivez un bel orgasme prostatique. Ce fut apparemment la chance du débutant puisque vous n’avez pas réussi à renouveler cette expérience. Il vous en reste néanmoins un petit quelque chose :

De plus, j’ai ressenti et vécu une grosse montée d’énergie yin, à moins que ce soit une montée de kundalini, toujours est-il que c’était une toute autre sensation toute aussi merveilleuse à vivre. D’ailleurs, depuis lors, je ressens beaucoup plus mes énergies yin.

Et aussi lors de vos ébats avec votre copine :

Délicieuses sensations, surtout qu’en plus elle commence à me caresser et finit par me masturber. Elle fait durer le plus longtemps possible et quand arrive le moment cruciale de l’éjaculation: c’est une véritable explosion de plaisir. Mais, rien à voir avec les sensations vécues durant l’introduction du vibromasseur.

Vous êtes donc sensible à cette forme de stimulation et votre prostate n’est pas complètement endormie même si pour l’instant elle ne réagit pas autant que ce que vous attendez.

Vous dites :

Au bout de 15,20 ou peut-être 30 minutes de tentatives, je ressens principalement une gène au niveau de l’anus, comme si celui-ci enserrait trop fort l’anéros, c’est une sensation assez désagréable un peu comme si ce n’était pas assez lubrifié, pourtant, je n’ai pas lésiné avec le lubrifiant.

Il est possible qu’à cette occasion votre anus ait fait une forme de crampe comme tout muscle soumis à un effort qui le vide de ses réserves énergétiques. Pratiquez-vous régulièrement des exercices de renforcement du plancher pelvien, appelés souvent exercices de Kegel ? Si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à vous lancer vous en tirerez le plus grand profit pour votre santé bien sûr, mais surtout en ce qui nous concerne pour l’intensité de vos orgasmes, pour le contrôle de vos orgasmes et PARTICULIEREMENT pour votre cheminement vers le super O’.

Je pense que dans un premier temps il faut vous montrer patient comme le conseille @aros, indulgent envers vous-même et compléter votre apprentissage avec des pratiques qui ne sont pas initialement associées à l’éveil de votre prostate mais qui dans le temps peuvent considérablement vous aider dans votre (re)découverte de l’orgasme prostatique :
• Exercices de kegel,
• Méditation,
• Hypnose, auto-hypnose,
• Pilates, yoga et toute discipline associée à la circulation des énergies dans le corps.

Bon cheminement @marc2663.