#36985
raviaulitraviaulit
Participant

Bonjour à tous, je reviens vous donner quelques nouvelles suite à nos échanges.
Actuellement je profite du confinement pour m’exercer régulièrement, et je fais une séance tous les deux jours, puisque j’ai pu lire ici que ce serait la fréquence idéale pour débuter. Pour cela j’ai donc dit à ma compagne que j’aimerais poursuivre mes exercices, et je peux donc faire mes massages seul dans ma chambre, pendant qu’elle travaille dans la pièce voisine. Je ne suis pas sûr qu’elle comprenne bien, mais en tout cas ça ne lui pose aucune problème.

Concernant le lubrifiant, comme je vous le disais plus haut je me sers à présent de beurre de Karité bio.

Pour trouver mon excitation, j’ai essayé différentes choses : un porno ou simplement le son d’une scène porno que j’aimais bien, des photos érotiques, l’écoute de battements binauraux, ou encore ma simple imagination bien sûr. Sur ce dernier point je dois dire que je me sens moins inventif qu’auparavant en terme de fantasmes. Il faut dire que depuis que je suis avec ma compagne actuelle (quelques années), nous faisons l’amour quotidiennement; et je ne me masturbe plus alors que je me masturbais très souvent avec mes compagnes précédentes. Le peu de fois où cela m’arrive encore, c’est à nos ébats que je pense pour me sentir très excité, et non (comme je l’avais toujours fait) à des choses ou des personnes inaccessibles, ce qui me parait plus naturel. J’ai donc quelque peu perdu ma capacité à imaginer des scènes et à trouver mon excitation.

Quant à ma progression, je dirais que j’ai pu observer quelques résultats lors des deux dernières séances. Déjà, il m’arrive de sentir par moments comme une palpitation involontaire de ma prostate, palpitation qui reste malheureusement isolée mais peut se répéter plusieurs fois durant une séance (il m’arrive même à présent de la sentir sans le masseur, quand je fais tout autre chose).
Mais lors de l’avant dernière séance, j’ai senti à un moment que cette zone palpitait seule de manière prolongée, comme si elle était très excitée et appelait à davantage. Ce n’est pas allé tellement plus loin mais c’était très agréable. Enfin lors de ma séance d’hier j’ai pu sentir à nouveau mes jambes puis mon corps trembler, ce qui ne m’était plus arrivé depuis longtemps.
C’est étrange, car toutes ces sensations sont à la fois très agréables car elles me plongent souvent dans un bien-être profond, et à la fois à peine perceptibles, si bien qu’elles pourraient presque être le fruit de mon imagination.
En tout cas je me rends compte que j’ai de meilleurs résultats (ou devrais-je dire des résultats tout court, même minimes) quand je focalise ma pensée non pas sur un élément extérieur, un objet de désir (le corps d’une femme, une scène fantasmée…), mais sur mon propre corps et mes propres sensations. Une posture plus Yin, en quelque sorte. Parfois il me suffit de « prendre conscience » l’espace d’un instant de ma prostate pour que mes jambes se mettent à trembler.
Pour finir, je dirais que j’obtiens davantage de résultats quand je ne fais que respirer, et que je ne ressens plus grand chose quand je commence les contractions.

En bref, il y a il me semble de légers progrès, même si chaque séance est différente et que je ne peux rien anticiper. Je ne crois pas avoir précisé que j’ai du faire au total une bonne vingtaine de séances, en général assez espacées, avec une récente interruption de deux ou trois mois.

Reste quelques interrogations :
– J’imagine que c’est propre à chacun d’entre nous, mais je me demandais à quel rythme les contractions devraient se faire, rapides et régulières, ou longues et espacées ?
– Quelle position vous semble la plus à même de permettre le rewiring ? Pour ma part j’ai opté pour la position sur le dos.
– Je crois que je connais déjà la réponse, mais j’imagine qu’un masseur vibrant ne serait pas une bonne option pour le rewiring ?
– Adam a pu conseiller de dormir avec le masseur. Est ce que cela vous semblerait être une bonne idée dans mon cas ? (le souci étant que je m’endors après avoir fait l’amour la plupart du temps, et donc plus excité du tout).

Merci de votre écoute !