#37014
bzobzo
Participant

commençons par le commencement,
je reprends mon exemple deux textes plus haut,
à un jeune homme nu comme un ver sur son lit,
aspirant à goûter à un plaisir en mode yin,
où commencer?

qu’il commence peut-être comme moi, avec un masseur
mais en l’utilisant autrement,
il n’y a pas que la méthode du traité, du « do nothing »,
à la place je propose la méthode du « do plenty, do as much as possible »

déjà pour ce type de massage prostatique, tel que je l’ai pratiqué,
on peut oublier les masseurs habituels cités pour ce genre d’exercice,
il nous faut deux butées bien développés,
je pense essentiellement ici au Device ou Vice ou Vice 2 (mais sans le moteur)
ou bien celui qui a été mon chouchou pendant longtemps, le Nexus G-Rider (toujours sans le moteur)

il s’agit dans ma façon de pratiquer pour éveiller le Yin en vous
de se servir du masseur comme si c’était un sexe masculin qui pénètre, qui va et qui vient,
les deux butées fortement développés se révèlent ici indispensables
pour manipuler de cette façon le masseur, on le constatera rapidement,
avec il reste parfaitement maniable, précis,
on peut vraiment leur appliquer un mouvement avec un peu d’entraînement
et d’investissement personnel, ardeur, sensibilité, imagination
qui devient très très réaliste

le Yin en vous, ne demande qu’à être invité en surface,
ne demande qu’à s’inviter dans votre chair,
il suffit juste de lui faire des signes,
le plus dur, ce qui prendra le plus de temps,
ce sera de briser les barrières, les tabous et les frontières de votre identité sexuelle
qui feront de la résistance façon mur de Berlin, empêchant la réunion
du pôle masculin et du pôle féminin , en vous, cherchant à ébattre

vous êtes et vous serez pendant tout un temps l’obstacle à vaincre
à tellement de points de vue,
fracasser vos tabous, les limites de votre identité sexuelle,
apprendre à éteindre son moi pensant,
une fois que tout cela est accompli,
le chemin est libre, le Yin se matérialisera en vous instantanément
à la moindre sollicitation de votre part

mais il n’y a pas que le part,
j’ai écrit plus haut  » do plenty, do as much as possible »,
oui c’est une méthode ultra-active,
il s’agit ici de créer la sensation irrésistible qu’on fait l’amour,
qu’on caresse et qu’on est caressé,
c’est un sublime de jeu de miroirs qui va se créer peu à peu,
on sera en même temps celui qui caresse et celui qui est caressé,
celui qui pénètre et celui qui est pénétré

il faut donc bouger, se caresser, danser du bassin,
sentir son corps s’enflammer,
se serrer avec ardeur comme si on serrait son partenaire,
réveiller l’ardeur, le désir,
y croire de tout son être qu’on peut devenir incandescent