#37232
bzobzo
Participant

je reviens un peu dans ce fil technique
pour parler de la façon d’explorer les richesses de l’entremêlement, du dialogue, de la fusion,
des ondes prostatiques et des ondes génitales dans notre bassin

c’est un monde tellement vaste de sensations qui s’ouvre ainsi,
on peut y injecter à tout moment plus de prostate ou plus de génital,
selon notre envie, notre inspiration du moment,
diversifier ainsi constamment, moduler, enrichir,
introduire toujours plus de nuances, de coloris, de détails

pour développer cela,
il faut d’abord acquérir une sensibilité maximale de ses organes génitaux sollicités en mode yin,
donc frottés, effleurés, pressés, par les cuisses,
sans jamais être touché par les doigts,
chez moi, le moindre contact, le moindre effleurement de mes organes sexuels,
provoquent des délicieuses ondes qui emplissent mon bassin
et très rapidement se répandent dans tout le corps,
c’est quelque chose de constant mais avec un slip et occupé à tout autre chose
mais bien sûr, quand je me met nu et en état de réceptivité maximale,
que je m’ouvre, me laisse aller, me laisse emporter,
là cela devient très rapidement, des vagues de volupté m’envahissant tout le corps

il n’est pas dit que ce sera le cas tout de suite chez un débutant,
il faut s’habituer à solliciter ses organes sexuels en mode yin uniquement
pour que ceux-ci réagissent de plus en plus de la façon dont on espère qu’ils vont réagir
mais patience et ténacité, c’est à votre portée,
c’est juste une question de temps et de pratiquer

d’autre part, il y a aussi la sensibilité de la prostate, l’éveil de celle-ci,
sa capacité à la moindre sollicitation de notre part à produire des vibrations,
en aneroless chez moi, la moindre contraction dans mon bassin,
fait monter directement comme un faisceau dense d’ondes prostatiques entre mes jambes,
je maintiens la contraction, le faisceau persiste aussi
et devient de plus en plus intense

donc ainsi avec une prostate et des organes génitaux, totalement éveillés, participant à l’action,
prêts à réagir et à vibrer à la moindre sollicitation,
il s’agit maintenant de commencer à les faire dialoguer, de faire varier les effets à l’infini,
bouger vos cuisses , bouger votre bassin, dans tous les sens,
tantôt doucement, tantôt déchaîné
frottez, pressez, effleurez, contractez, alternez les effets

les cuisses assez écartées, juste en effleurant votre sexe et vos couilles
grâce à un mouvement de bassin en même temps que la contraction,
vous aurez plus de prostatique,
jouez constamment de la force de contact entre vos cuisses et vos organes,
au moins ils se touchent , en même temps que vous sollicitez la prostate
grâce à des contractions conjugués à des mouvements du bassin plus ou moins forts,
au plus ou moins vous injectez du prostatique

au contraire, au plus vous allez presser, frotter avec vos cuisses , vos organes sexuels,
au plus vous allez générer avec des ondes,
là aussi les effets qu’on peut obtenir, n’ont aucune limite,
tellement il est facile d’effectuer une sorte de danse lascive variée à l’infini
entre les cuisses et puis les couilles et le sexe

combinez ces deux types de mouvements, de gestes,
les uns qui vont éveiller plus de prostatique,
les autres plus d’ondes génitales,
vous avez une synergie splendide dans votre bassin
tantôt avec plus d’ondes prostatiques, tantôt avec plus d’ondes génitales

il n’y a aucune limite à la possibilité de varier les effets,
cela ne dépend vraiment que de vous,
sans même parler du reste,
les mains caressant, allant par-ci, par-là,
les doigts de l’une, tantôt presque immobiles, pressant, câlinant un sein
et l’autre glissant un doigt lentement dans la raie, l’y enfonçant un peu, ressortant,
palpant maintenant avec langueur le globe d’une fesse,
remontant le long du flanc, tâtant tout, palpant tout,
votre peau aussi, ne demande qu’à s’éveiller, qu’à s’enflammer, comme tout le reste

le fait est que tout notre corps est en fait un organe sexuel
et si vous savez y faire, avec le temps,
il sera totalement en éveil, générant des vibrations de tous les côtés
et en même temps, vous serez là, plus seulement dans votre tête
mais emmêlé étroitement à votre corps, partout dedans comme vous ne l’avez jamais été,
ayant établi avec celui-ci une complicité divine

à vos lits, partez!
jouissez et laissez-vous emporter sur une mer de volupté