#37284
CaktilCaktil
Participant

Hello @Andraneros,

J’espère que tu as raison quand tu dis :

Si je comprends bien @caktil en résumant je peux dire que tu viens de vivre la plus mauvaise session de tes six prochains mois ou de tes 6 prochaines années ? Tu es lancé sur une trajectoire d’accélération infinie comme @bzo ou @chrome pour ne citer que deux exemples parmi les plus récents ou comme @epicture vivait son cheminement.

Je prends volontiers l’option des 6 prochaines années…

C’est vrai, j’ai vraiment l’impression de me répéter dans mes derniers sujets, mais c’est vraiment ça : je vis à chaque fois le meilleur plaisir de toute ma vie !
Alors, est-ce que j’oublie que j’ai déjà obtenu des orgasmes pareils et est-ce que j’ai seulement l’impression de vivre le meilleur plaisir de ma vie ? Je ne pense pas… Des moments pareils ne peuvent pas s’oublier !

Déjà à ma cinquième séance j’ai eu les meilleurs orgasmes de ma vie et ce phénomène s’est répété de nombreuses fois depuis. Bien sûr, je ne peux pas me souvenir exactement quelle était la puissance des orgasmes de l’époque, mais ils étaient clairement les meilleurs sur le moment. Et ceux que j’ai vécu avec le Peridise ce jeudi, lors de ma 87e session, étaient nettement bien plus intenses, étendus et satisfaisant que « les meilleurs » de ma cinquième séance ou même « les meilleurs » de ma 86e…
Donc, oui, je me répète souvent et j’en suis très satisfait !

Ce cheminement a l’air d’être sans fin et l’échelle du plaisir sans sommet…
Ce qui a très clairement changé, c’est que je n’ai plus de sessions frustrantes comme au début. Elles peuvent être plus ou moins réussies (seulement le 6e ciel au lieu du 7e…), mais à chaque fois le plaisir est au rendez-vous alors qu’il y a seulement quatre ou cinq mois (vers les séances 45 – 47), je pouvais encore être frustré de « ne pas y arriver ».

Je souhaite vraiment à chaque homme de ce monde de pouvoir ressentir, ne serait-ce qu’une fois, le merveilleux plaisir que peut nous procurer notre prostate.
Je suis conscient d’avoir beaucoup de chance pour avoir découvert ce sujet (il y a seulement huit mois) et d’avoir une prostate qui s’est révélée être facilement reprogrammable ou rewired.

Bon cheminement à tous et prenez soin de vous.