#37507
alix37alix37
Participant

Oui je pense effectivement qu’il peut y avoir une interdépendance avec le plaisir et le produit..
J’ai constaté un fait étrange,agréable mais aussi gênant.
J’arrive a ressentir du plaisir sans le masseur, grâce a la respirations qui fait comme un mouvement de vague sur la prostate, et en ajoutant a cela de légère contraction..
C’est gênant quand pour dormir car je ressent ces sensations au rythme de ma respirations, l’envie monte et je repars pour une nouvelle session. Et le cycle (session, sommeil, excitation, session,…) se répète longtemps 🤤
Donc après m’être couché très tard je décide de faire une pause de 1-2 jours, en attendant de recevoir enfin le Aneros Helix.

J’ai une question sur les contractions involontaires.
Je me procure du plaisir par de toutes douces contractions, les contractions involontaires sont très fortes en comparaison, le masseur va se ruer sur la prostate et lui mettre un uppercut.
Bon ce n’est pas si désagréable 😅 mais n’est ce pas un peu violent pour se relancé dans une détente profonde?

J’ai aussi une question pour les débuts de sessions.
Une session:

~15 min de respiration, détente..
Insertion du masseur
~10 min respiration, ressenti des premières sensation
contraction légère

A ce stade, les contractions mieux vos les maintenir quelque seconde, ou faire des successions de petites contractions ?
J’ai du mal a cerner les bons mouvements qui procure le plus de plaisir, j’ai l’impression qu’il y a 2 muscles (périnée qui va coller le masseur a la prostate et un plus anal, ou rectal qui va le faire rentrer plus profondément) qui se contracte seul ou combiné. Quel est le cycle de contractions idéal ? (S’il y en a un)