#37540
AndranerosAndraneros
Modérateur

Tu nous dis :

Fin 2019, je me retrouvais célibataire et du coup décidais qu’il était temps de réussir à passer le cap. La situation faisait que j’avais du temps et des conditions plus que favorables pour le faire.

De façon générale les séparations sont plutôt des périodes de tristesse quand on se retrouve seul. Quelques fois ce sont aussi des occasions de se lancer dans de nouvelles activités ou de relancer celles qu’on ne pouvait pas autant pratiquer que souhaité. Tu fais partie des hommes qui ont choisi de vivre pleinement leur sexualité à cette occasion, aussi paradoxal que puisse paraître le lien entre solitude et développement de ses capacités orgasmiques. Comme pour d’autres hommes dont certains ont témoigné sur ce forum, la liberté du célibat, même si tu ne l’a pas choisie, t’a donné l’occasion de pratiquer sans contrainte le massage prostatique. Ce fut aussi pour toi l’occasion de participer à ce fameux Atelier d’exploration du plaisir prostatique avec Adam et Nathalie.

Je me demande ce que tu pensais l’année dernière puis en sortant de l’atelier
• d’une part des témoignages d’orgasmes prostatiques que tu pouvais lire sur internet
• et d’autre part de ce que deviendrait ton propre plaisir au terme de ta quête.
Ma curiosité porte sur ce que tu pensais il y a 6 mois puis il y a 4 mois. Je suis persuadé qu’aujourd’hui tu penses tout autre chose mais je me trompe peut-être.

Comme je l’écrivais après ton premier message, « J’ai hâte de lire la suite de ton cheminement. ».

Bon cheminement @mikyo.