#37937
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @Ncls0,
Je comprends ce que tu veux dire mais je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi quand tu écris :

Le « vrai orgasme » est au bout du tunnel.

D’une part l’orgasme prostatique ne s’exprime pas sous une seule forme, facile à reconnaître et toujours identique, ni pour tous les hommes, ni même pour un seul homme. Il n’y a donc pas UN vrai orgasme prostatique. Au contraire les témoignages de nos amis bien avancés montrent qu’on peut vivre cette expérience orgasmique avec de nombreuses variations dans l’expression et dans le ressenti de son plaisir.

D’autre part quand on parle du « bout du tunnel » on laisse entendre qu’avant d’atteindre ce « bout » soit on est dans la souffrance, soit au mieux il ne se passe rien. C’est oublier que le « voyage » vers l’orgasme prostatique est déjà une découverte, de soi, de son corps, de sa sexualité, de sa sensualité, d’une autre relation avec la jouissance. C’est aussi oublier tout un apprentissage qui concerne un savoir être (relaxation, connexion au corps, méditation… ) et des savoir faire (respiration profonde, relâchement musculaire, contrôle musculaire du périnée… ). Certains traversent cette période en une seule session, d’autres ont éventuellement besoin de plusieurs années et ne sont récompensés que s’ils ont su être patients.

Une période d’apprentissage n’est jamais un tunnel. De mon point de vue c’est plutôt une piste d’envol.

En revanche je suis tout à fait d’accord avec l’état d’esprit dont tu fais preuve :

Je me sens enfin prêt à accueillir cette énergie en moi, il me reste la pratique afin d’apprendre à la localiser et à la laisser se diffuser dans tout mon corps.

Bon cheminement @Ncls0.