#37973
AvatarNcls0
Participant

Bonjour à tous
Suite des chroniques :

Nouvelles avancées :
1) La lubrification c’est important : je me suis procuré une seringue en plastique afin d’avoir entre 3 et 5mL de lubrifiant. Rien à voir, je sentais l’Aneros bouger, je sentais les « caresses » chose que je ne sentais pas avant, c’est génial. Point négatif : un mal de ventre au début comme si mon corps voulait que j’expulse tout ça.
2) La respiration c’est comme les contractions : plus c’est doux plus c’est bon. J’avais tendance à inspirer rapidement et de manière puissance et expirais lentement. J’inspire maintenant tout aussi doucement que j’expire (j’arrête d’être une brute) et je ressens beaucoup plus les choses

Points positifs :
D’habitude j’ai une et une seule montée de plaisir au fil des respirations : soit je saisis l’opportunité, soit la flamme s’éteint et je peux arrêter la séance.
J’ai aujourd’hui réussi à rallumer la flamme une dizaine de fois après qu’elle se soit éteinte.

Points négatifs :
J’ai rallumé la flamme plusieurs fois mais je n’ai pas réussi à en transformer une seule en orgasme. Dès que je sentais que j’approchais de l’orgasme, mon corps se crispait et « bloquait »
J’avais la sensation d’être au saut à l’élastique, et de m’accrocher instinctivement à la barrière au moment de sauter.
J’imagine qu’il y a encore de l’appréhension et ça se réglera avec le temps, l’habitude et/ou la méditation/calme.

Bon cheminement à tous