#38102
bzobzo
Participant

une chose est sûre,
les mains, les bras, bougeaient trop, étaient trop actives,
c’est mieux ainsi, que je ne les utilisent plus du tout pour l’instant,
comme je l’ai écrit, perception du corps comme un bloc, comme un ensemble,
amélioration de la perception de la circulation des ondes, etc

cependant ne pas les utiliser du tout, j’y perds quelque chose, définitivement,
depuis ce matin, je les laisse venir de temps à autre,
passionnément caresser mes seins, mon torse,
cela éveille en moi de telles bouffées de chaleur, un tel maelstrom de sensations délicieuses
qui viennent accroître incontestablement la tension sexuelle

je cherche donc une voie médiane
où j’alterne des moments où les mains sont inertes, passives,
juste éventuellement servant de support quand je me mets sur les coudes ou assis
et puis d’autres moments où pendant quelques instants elles se remettent en action,
se remettent à caresser, à effleurer, à presser, à frotter, avec ardeur, avec tendresse

trouver le bon rythme, les bons déclencheurs pour alterner,
que ce soit le plus « naturel » possible,
de façon à ce que le corps puisse gérer cela tout seul,
que cela devienne un automatisme