#38690
bzobzo
Participant

tirer un maximum des ondes me traversant,
c’est à cela que sert la partie physique de ma technique peut-être avant tout,
à en tirer le maximum de nuances possibles,
à en tirer le maximum d’intensité, de richesse

l’autre, celle dans l’invisible, la partie impalpable, immatérielle de la technique,
sert peut-être essentiellement à éveiller ces ondes,
à les faire monter dans notre chair, à en l’inonder,
elle consiste en des mécanismes subtils du genre, parvenir à se lâcher de plus en plus,
parvenir à se laisser entraîner de plus en plus,
parvenir à s’ouvrir, à s’offrir de plus en plus,
laisser le corps, seul maître à bord, le temps de la séance

et dans mon cas précis,
parvenir à laisser le féminin de plus en plus investir ma chair, à mener l’action directement
parvenir à effacer les limites de mon identité sexuelle,
à laisser les gestes et les mouvements se faire comme ils viennent,
n’obéissant plus qu’au désir uniquement, sans aucun tabou, totalement désinhibés,
tantôt masculins, tantôt féminins, tantôt un mélange des deux, tantôt ne ressemblant à rien,