#38968
AndranerosAndraneros
Modérateur

Bonjour @curieuxjj24.

@bzo
et @Caktil t’ont apporté de très bonnes réponses.
L’erreur naturelle que font presque tous les débutants est de considérer qu’ils doivent appliquer à la lettre les instructions du traité d’Aneros. Elles sont importantes et utiles car elles donnent une marche à suivre à ceux qui n’ont aucune idée de ce qu’ils doivent faire pour « apprendre à jouir à voloté ». Quand on ne sait pas très bien où on va, il est essentiel d’être guidé. Mais comme le dit @bzo :

on n’est pas des ordinateurs, [… ]
écoute-toi, essaie d’écouter ton corps, ton désir, c’est juste indicatif dans le traité d’Aneros, faut pas appliquer à la lettre, il faut trouver son rythme à soi


@Caktil
insiste avec raison sur la manière de faire tes contractions :

je fais de très légères contractions des muscles de la région prostatique. Si possible que les muscles PC, puis les autres muscles et autres sphincters. Et je recommence.

La délicatesse et la légèreté des contractions sont essentielles pour éviter toute crispation musculaire qui t’empêcherait de percevoir les réactions de ton corps à la présence et aux mouvements de ton masseur. C’est une attitude essentielle quand on débute. Ces réactions au début sont très faibles, nouvelles et donc difficiles à reconnaître. C’est pour cela q’il est important d’être détendu à la fois musculairement et mentalement. Dans ces conditions, écouter de la musique pour te détendre c‘est bien sauf si c’est de la musique que tu aimes et que tu vas écouter au lieu d’écouter ce qui se passe dans ton corps.

Les contractions volontaires sont le meilleur moyen de déclencher les contractions involontaires. C’est pour cela que le traité d’Aneros en parle en bonne place. Mais ce n’est pas le seul moyen comme tu peux le constater en parcourant notre forum. Il existe une autre méthode connue en anglais sous le nom de « do nothing » soit en français « laisse venir » c’est à dire sois attentif à ce qui se passe sans chercher à déclencher qui que ce soit (très différent de « ne rien faire »).

Enfin n’hésite pas à expérimenter pour trouver ce qui te convient. Bon cheminement @curieux1124.