#39031
Avatarantoine96
Participant

Bonjour à tous,
merci d’abord pour vos réponses, c’est sympa de partager cela avec vous.
Je voulais juste vous faire connaître la suite de ma découverte du plaisir prostatique. J’ai, depuis mon dernier message, eu l’occasion de faire plusieurs (4 ou 5) séances avec masseurs tout en continuant mes expériences sans masseurs. Plusieurs éléments positifs, mais aussi des questions.
J’ai atteint systématiquement le stade de l’orgasme lors de tous ces moments : parfois une seule fois, parfois à plusieurs reprises.
Les séances avec masseurs sont plus puissantes, dans le sens où l’orgasme arrive plus rapidement, qu’il est plus fort (du mal à contrôler mon corps, j’ai des convulsions assez folles, me retrouve dans des positions imprévues…), plus long (plusieurs dizaines de seconde parfois). Je dirai aussi qu’il est moins subtil. Sans masseur, j’ai l’impression de mieux contrôler mes contractions et la montée du plaisir, de faire des mouvements de plus en plus précis et la phase qui précède l’orgasme est plus douce, je sens vraiment la prostate s’échauffer, être traversée de vagues de plaisirs très fortes… Mais au moment où mon bassin se lève, ce qui marque le début de la phase véritablement orgasmique chez moi, c’est moins puissant, très très agréable, mais moins fou.
Pour la suite :
– Suffit-il de poursuivre sur ma voie pour atteindre des orgasmes plus forts (mais est-ce possible ?) ou faut-il sortir d’une forme de zone de confort dans laquelle il me semble être (bien) installé ?
– Comment partager ces expériences avec mon épouse ? Même si elle l’acceptait, je doute de pouvoir la guider pour un massage digital et je ne suis pas certain d’atteindre le même niveau d’orgasme avec d’autres pratiques (pegging par exemple)
A très bientôt